Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 août 2017 5 25 /08 /août /2017 09:12
Repost 0
Published by Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida)
commenter cet article
17 août 2017 4 17 /08 /août /2017 09:46
RESTAURATION DE L’ECOLE : POINT DE SITUATION AU 22 AOUT  2017

 

RESTAURATION DE L’ECOLE : POINT DE SITUATION AU 22 AOUT  2017

 

MOUVEMENTS DE TRESORERIE

du 10 septembre 2016 au 22 aout 2017

------------------------------------------------

 

 

 

     
 

DONATIONS COLLECTEES

 

     

 

 

 

Montant

Moyenne

 

DONATEURS

Nombre

DA

DA

 

 

 

 

 

 

Ath Saidha - Résidents au village

15

17 970

1 198

 

Ath Saidha-  non Résidents au village

13

100 500

7 731

 

Etrangers à Ath Saidha

13

46 695

3 592

 

Ma famille (Bouazza)

8

76 000

9 500

 

Mustapha Benadrouche

1

52 000

52 000

 

Mourad Dahmani

1

50 000

50 000

 

Mohamed Bousri

1

50 000

50 000

 

Groupe  d’Americains

8

528 000

66 000

 

Mouloud Dahmani

1

550 000

550 000

 

Feue Louiza Saadi mère de Dahmane Dahmani

1

50 000

50 000

 

Dahmane Dahmani

1

1 000 000

1 000 000

 

 

 

 

 

 

Total

63

2 521 165

 

     

 

Le barreaudage au même titre que celui du cimetière a été

offert par Messieurs Bousri Hocine et frères – Ykether Rabi Khirhoum wa Ykether khir élli Sahmou médiyéne.

NB/ ce que moi-même j’aurais donné ou pas, en plus et en dehors de la force de mon travail bénévole -fi sabil Allah- et de mes propres moyens matériels et outillage mis à la disposition permanente du chantier, tout cela demeurera pour toujours du domaine strictement personnel et confidentiel.

 

   
 DEPENSES ENGAGEES
   
  Montant
 NATURE DES DEPENSESDA
   
 Hourdis, briques 136 000
 Bois divers179 000
 Sanitaires et autres agrégats532 900
 Main d'oeuvre gros ouvres 335 000
 Toiture, tuiles et autres90 620
 Portes et fenêtres métalliques338 000
 Main d'oeuvre pour  divers travaux sur les bâtiments et autres420 205
 Com et autres articles de sport107 440
 Divers quincaillerie72 000
   
 Total2 211 165
   

Sauf erreur ou omission, les dépenses sont reconstituées approximativement à 85% prêt.

Il en ressort un solde excédentaire théorique  de

310 000 DA.

NB/ 100 000 DA ont été ajoutés au solde restant de 210 000 DA, comme donation complémentaire par Dahmani Dahmane au cours de la présente séance portant ainsi sa donation globale à 1 000 000 DA.
Et, le 29 août 2017, lors de leur visite a mon domicile,

  • Salima Dahmani de Montréal -Canada-  

  • son frère El Hadi de Paris (fille et fils de La3mouri Rabi Yerahmou)

  • ainsi que Samir Saadi (fils de Omar)

ont fait un don de 10 000 DA chacun.

 

Le reliquat total est donc porté à 340 000 DA.

 

Cette reserve de trésorerie est remise entre les mains de Mohand Akli Saadi et  Mustapha Benadrouche, pour suite à donner et/ou réaffectation.

Etaient présents Mm (voir photos):

  • Mustapha Benadrouche
  • Mohand Akli Saadi
  • Dahmane Dahmani
  • Azzedine Harchaoui (Immam)
  • Cherif Bouazza
  • Omar Bouazza

INVENTAIRE :

Un inventaire des matériaux, agrégats et autres restants est arrêté et validé  au 24 mai 2017.

Une copie a été affichée le même jour à l’intérieur de la classe.

Une copie est jointe en annexe de ce présent document  remis à chaque membre présent.

La lecture du document faite, suivie de toutes les explications nécessaires quant au déroulement de l’opération de réhabilitation de l’école depuis l’ouverture du chantier en septembre 2016,  a été faite par Monsieur Oma

 

REMERCIEMENTS:

Je tiens a remercier les frères Benadrouche qui m'ont aidé accessoirement selon leur disponibilité et tout particulièrement Mustapha Benadrouche qui, malgré son état de santé, n'a ménagé aucun effort pour m’apporter son aide et son assistance pour faire avancer les travaux.

Je remercie également, malgré toutes les contingences des lieux et des moments, Mohamed Kichou qui a fait un parcours à mes cotés dans la mise en œuvre du chantier. 

 

Mes remerciements vont également à:

 

Azzedine HARCHAOUI (Immam) et Chérif BOUAZZA (qui a délaisse sa famille et ses 3 jeunes enfants en bas âge).

Ils ont marqué par leur présence toute la durée des travaux.

Sans eux, la réalité de l'école au jour d'aujourd'hui aurait été tout autre.

Elle serait demeurée au stade de ruines désolantes et dénaturant ce magnifique site villageois.

Dieu les récompensera pour tous leurs efforts.

 

PLUS SPECIALEMENT :

Tous mes remerciements et ma profonde considération va à l’adresse exclusive de mes AMI(e)S et Proches chacun en son nom -ils se reconnaitront tellement ils sont peu nombreux- qui n’ont pas cessé de m’apporter leur soutien moral et matériel durant ces 11 mois de galère.

Dont acte.

MOTION SPECIALE :

J’adresse une motion spéciale de remerciements aux

Personnes de nationalité Américaine qui, depuis les USA, ont répondu spontanément aux sollicitations de Dahmane Dahmani.

Ils ont contribué fortement par leurs donations, ce bain

de jouvence provenant d’horizons lointains, à redonner une jeunesse et une nouvelle vie à notre école, cette grande Dame, trônant aujourd’hui sur la cime de ses 187 ans.

Again thank you very much.

 

TROUSSEAUX DE CLES

De toutes les portes métalliques bleues:

Trois jeux de clés ont été remis à:

- 1 à Mohamed Kichou

- 1 à Mohand Akli Saadi

- 1 à Mustapha Benadrouche

 

Que Dieu, 3azza wa Djel, nous Assiste et nous Attribue sa bénédiction,

Qu'Il Soit envers nous clément et miséricordieux et,

Qu'Il nous Prenne par la main pour nous Guider sur la droiture du chemin.

Omar BOUAZZA

omarbouazza2@yahoo.fr

RESTAURATION DE L’ECOLE : POINT DE SITUATION AU 22 AOUT  2017
RESTAURATION DE L’ECOLE : POINT DE SITUATION AU 22 AOUT  2017
RESTAURATION DE L’ECOLE : POINT DE SITUATION AU 22 AOUT  2017
RESTAURATION DE L’ECOLE : POINT DE SITUATION AU 22 AOUT  2017
RESTAURATION DE L’ECOLE : POINT DE SITUATION AU 22 AOUT  2017
RESTAURATION DE L’ECOLE : POINT DE SITUATION AU 22 AOUT  2017
RESTAURATION DE L’ECOLE : POINT DE SITUATION AU 22 AOUT  2017
RESTAURATION DE L’ECOLE : POINT DE SITUATION AU 22 AOUT  2017
RESTAURATION DE L’ECOLE : POINT DE SITUATION AU 22 AOUT  2017
RESTAURATION DE L’ECOLE : POINT DE SITUATION AU 22 AOUT  2017
RESTAURATION DE L’ECOLE : POINT DE SITUATION AU 22 AOUT  2017 RESTAURATION DE L’ECOLE : POINT DE SITUATION AU 22 AOUT  2017
Repost 0
Published by Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida)
commenter cet article
13 août 2017 7 13 /08 /août /2017 21:46
 

 

Omar Bouazza

Le 17 avril 

PÉNÉTRANTE AHNIF/BEJAIA.

 

Les usagers de la pénétrante Ahnif/Akbou notamment les agglomérations des deux rives de l’oued Sahel étaient pénalisés par le fait qu’ils n’avaient d’autre choix que celui de parcourir les 40 km pour sortir de ce tronçon qui finissait sa course à Amalou/Akbou e.

. Pour le grand soulagement des Ath Abbas, en particulier, Allaghan et Tazmalt en général, une bretelle provisoire juste après le grand pont de Bou3ziz (au niveau des abattoirs) a été ouverte la semaine dernière.

Cette sortie aboutit au niveau de la station d’essence sur la route Allaghan/Guendouze/Ighil Ali.

NB/ La pénétrante et la sortie de Bou3ziz sont matérialisées par la ligne bleue.

 

Omar BOUAZZA

omarbouazza2@yahoo.fr

Sortie d'autoroute vers Bou3ziz

Sortie d'autoroute vers Bou3ziz

Repost 0
Published by Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida)
commenter cet article
13 août 2017 7 13 /08 /août /2017 14:06

 

 
Mustapha bonjour.
 
Merci beaucoup pour l’attention que tu portes a mes publications.
 
A la lecture de ton post, comme le petit poucet avec ses cailloux, je me suis mis à
rassembler mes souvenirs.
C’est vraiment trop loin mais je garde des bribes de souvenirs diffus.
Hamidi (Ida3mache), oui d’autant plus que Slimane qui m’a rendu visite en mars dernier pendant les travaux de restauration de l'école, a rafraîchi un vieux souvenir puisque c’est mon défunt père qui l’a inscrit à l'école du Mont Riant en haut du Telemly en 1958/1960.
Comme il était plus jeune que moi, pendant son initiation, il faisait le trajet en ma compagnie.
 
En 1962, sous la pression des ultras OAS, nous avions quité le quartier européen du
haut du Telemly-Alger pour le Bled.
Dahmane Dahmani (il avait 6 ans) et sa famille étaient du voyage...Une même aventure, aller/retour, de deux familles dans le même camion de feu Bachi H’miti Rbi Yrehmou.
 
J’ai été inscrit pour un trimestre - Avril à Juin - chez les pères blancs à Ighil Ali juste pour finir mon année scolaire 1962 interrompue précocement par la précipitation des événements dramatiques de l’époque.
Pendant ces trois mois, je faisais l’aller retour du village jusqu'à Ighil Ali à pieds tous les jours.
C’est peut etre la que l’on s’est croisés tous les deux.
Mon cousin Ferhat aussi, Rabi Yerahmou, a fait l'école d’Ighil Ali post indépendance 1962.
 
 

 

  • Quant à ce qui a attiré ton attention a propos du village etc.

     

 

Jules César a dit:  «Veni, vidi, vici »-« je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu ».

 

Moi même, je suis venu, et loin, très loin etait ma provenance, c’est un fait.

J’ai entendu des vertes et des pas mûres,

j’ai vu (et on m’a fait voir en fait de toutes les couleurs),

 

  • J’AI TOUT DE MÊME APPRIS (comme quoi on apprend à tout âge).

Succinctement:

Que je dérangeais l’ordre établi.

Par conséquent, j’ai aussi compris...on n’a, sournoisement bien sur, pas manqué de me faire comprendre qu’il fallait tout simplement repartir auprès des miens et retrouver ceux de mon environnement NATUREL.


 

Confucius a dit: “Lorsque vous faites quelque chose, sachez que vous avez contre vous ceux qui veulent faire la même chose, ceux qui veulent faire le contraire et l’IMMENSE majorité qui ne veulent rien faire’’.

 

Moi j’ajouterai La devise de ceux qui vous disent:

Moi je ne fais rien et ne travaille pas, par conséquent tout doit s'arrêter de travailler.

Moi je ne fais rien et de ce fait, toi ne fais rien.

Si tu t’obstines à faire et/ou entreprendre, moi je me ferais fort de tout défaire.

 

Et pour se faire des ennemis rien de plus facile, il suffit  de faire...juste ce qui sort un petit chwiya de l’ordinaire.

Et si on s’efforce de méditer sur la connerie humaine, on n’est pas sorti de l’auberge surtout que:

“Le problème de certaines mentalités trop fermées, c’est qu’elles sont accompagnées de bouches trop ouvertes”.

 

La tragédie:

“on peut aisément pardonner à l’enfant qui a peur de l'obscurité.

La vraie tragédie de la vie, c’est lorsque les hommes ont peur de la lumière” Platon

 

Moralité:

“C’est proprement ne valoir rien que de n'être utile à personne” Descartes

 

  • je n’ai pas vaincu parce qu’en fait il n’y avait rien à vaincre en face mis à

part la bêtise et je n’y pouvais rien la ou Albert Einstein a échoué et il l’avoue:

Il dit,  “Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue."

 

Cher Mustapha, Il y a tellement a dire que je me contente de ces citations qui résument la complexité de la nature humaine et la situation mieux que tous les laïus.

 

Cependant, cette aventure n’a pas été vaine et sans intérêt.

Même si c’est sur le tard, je me suis recadré sur les conceptes locaux de l'amitié, de la famille et des proches, de Tirougza, et de la convivialité, sur les rapports sociaux, la sournoiserie, et tant et tant de choses très utiles par ailleurs.

 

Je crois savoir que tu vis a Paris loin de ce tumulte.

Bienheureux.

 

Je suis toujours content que l’on puisse retisser le fil des retrouvailles avec tous les proches et les connaissances que nous avions perdus de vue.

Encore une fois je te remercie et je me réjouis de ton intégration dans la liste d’amis.

 

Que Dieu nous Vienne en aide pour réaliser tout ce à quoi nous aspirons.

Que Dieu Écoute les bonnes intentions et Guide et Assiste tout un chacun dans les bonnes oeuvres et les bonnes actions.

Que Dieu Attendrisse les coeurs, Ouvre les consciences et Tempère les hypocrisies de ce bas monde tellement versatile et  ingrat.

Bien a toi.

 

Omar BOUAZZA

omarbouazza2@yahoo.fr

 

Le village n'Ath Hlassa
Le village n'Ath Hlassa
Le village n'Ath Hlassa

Le village n'Ath Hlassa

ANNEXE:

Cher omar: la decouverte de ton sur fb il y a qqles semaines de cela est venue me rapeler de vagues souvenirs d il y a 63 ans à l ' école du village puis plus briévement à ALGER au début des années 60 alors voisins avec la famille HAMIDI. Cela étant et méme si je ne maitrise pas tous les éléments nécessaires j ai cru comprendre que tu es la cheville ouvriére de la restauration de notre unique patrimoine historique et de la redynamisation d un village longtdmps deserté pour raisons economiques. Je salue également la justesse et la qualité de tes publications qui forcent le respect. Alors que ta derniére publication fait état d 'un terrain miné par sans doute des individus qui n' ont d égale que leur ignorance , je me joins à toute l 'équipe de bàtisseurs qui te soutient pour reprendre ta noble mission. Salut l ' artiste.

Repost 0
Published by Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida)
commenter cet article
6 août 2017 7 06 /08 /août /2017 09:54

EN RUPTURE DE BAN,

 

Tout ce qu’on peut concéder par devoir de l'amitié.

 L’Amitié,

Quel mot si tendre, doux et apprécié,

Il n’y a pas meilleur sentiment que de savoir que l’on possède des amis, des vrais, des inconditionnels.

 Les interconnexions sont régies par des obligations morales dues à certains types de personnes seulement, et qui sont nos ami(e)s.

 Il s'agit par exemple d’une réciprocité singulière de sentiments et d’ententes qui créent des devoirs plus forts qu'envers les autres.

Ces obligations sont justifiées par un engagement implicite des personnes à qui elles incombent.

 

A ce titre, je tiens à vous remercier toutes et tous de toute la profondeur de mon âme pour l’honneur et  les égards que vous me témoignez.

Je remercie vivement, chacun en son nom, les signataires de cette motion de confiance et Dahmane Dahmani son initiateur.

Je remercie aussi et tout particulièrement tous ceux qui y ont été sensibles et ayant répondu avec un écho des plus encourageants et mobilisateur.

J’ai été  très honoré et très touché par toutes ces marques de sympathie et de soutiens chaleureux de la part d’un aussi grand nombre d’entre vous.

 

Je suis sensible à tant d'éloges aussi, lesquels ont été focalisés exclusivement sur ma personne au point d’avoir frustré certains autres -tant pis pour eux-.

On aurait dû tous, se donner la main pour constituer un potentiel et faire partie de la solution.

Vous avez focalisé et comptabilisé toutes les marques honorifiques sur mon crédit exclusif sans laisser un petit chwiya aux...autres.

Faisons amende honorable et laissons les portes ouvertes à tous ceux qui désireraient reprendre le flambeau et apporter leur pierre à l'édifice qui ne peut s’ériger qu’avec la somme de toutes les énergies...volontaires.

Je cultive énormément de respect pour vous toutes et vous tous.

Merci encore pour votre confiance.

Et je merci tout spécialement tous ceux qui ont répondu favorablement à l’initiative de Dahmane et marqué leur soutien à travers leurs messages et leur appels insistants pour me convaincre de ‘’rempiler’’.

Vos intentions à toutes et tous vous honorent, mais;

si je concédais un repositionnement face à votre insistance et aux multitudes de vos messages et sollicitations, aussi convaincantes les unes que les autres,  je me ferais violence  (par considération pour vous) et prendrais encore sur ma personne en me soumettant à ce désir unanime que vous avez manifesté.

Comme un vieux soldat discipliné et toujours disponible et paré, je n’aurai pu que rempiler à l’appel du devoir qui vient sonner à ma porte.

J’aurais peut etre pu constituer l’homme de situation aux yeux des personnes qui savent apprécier et évaluer les compétences, mais loin de moi l'idée d’une incarnation de l’homme providentiel.

Je m’interdis toujours de me présenter en tant que pourfendeur de toutes actions qui pourraient être entreprises par des tiers, surtout dans le sens de l’interet collectif.

En d’autres circonstances, je me serais, le plus naturellement du monde, remis au service de cette collégialité militante pour l’intérêt général et l’émancipation et le développement de notre collectivité.

 

Cependant, je n’aurai jamais, au grand jamais, failli à mon devoir citoyen si certaines conditions, d’ordre relationnelles surtout, ont été d'emblée réunies.

C’est pour cela que je me suis (re)octroyé le droit unilatéral de reprendre le chemin inverse pour ne plus avoir à faire face à des courants contradictoires, des comportements sournois et des pressions inconsidérées.

A mes yeux et pour toutes personnes sensées, de telles attitudes intentionnelles sont gratuites, injustifiées et répréhensibles.

Pour ceux qui ne veulent pas s'impliquer, n'essayez plus de diviser.

Nos ainés disaient: ‘’el djerh yets ghiz yhallou, yir el hadra thets ghiz eth rennou’’ (une plaie creuse et finit par se cicatriser, la médisance creuse en profondeur à l’infini).

 

Puisque l'opportunité m’est donnée ici, je tiens à clarifier certaines choses et tranquilliser certains esprits tourmentées qui en font une fixation.

Si je me suis dévoué fi sabil Allah, -en ces lieux, on arrive mal à admettre que l'on puisse se dévouer par charité, sans rétribution et sans aucun intérêt personnel-.

Si je me suis engagé dans la restauration de notre unique patrimoine historique qu’est l'école, c’est par une sorte de motivation intérieure et spontanée parce que je me sentais débiteur envers mes ancêtres.

Ce n’est:

  • ni intéressé par une contrepartie quelconque et/ou une rétribution matérielle comme supputée et susurrée par ci par la;
  • ni pour en faire un produit d’appel pour un projet inavoué qui consisterait en un hôtel touristique que j’aurais à ouvrir chez moi;
  • ni par condescendance, ni encore moins par avidité de paraître et m’attirer de la considération;
  • ni me mettre sous les feux de la rampe, (a noter que le concept des feux et de la rampe est inconnu en ces lieux) ;
  • ni pour me faire un nom et/ou une réputation à asseoir dans ce petit village;

étant entendu que ma carrière, mon nom et ma réputation se trouvent derrière moi (un oeil sur mon profil sur le blog ou sur FB peut surprendre et convaincre les malveillances).

  • ni par ailleurs acheter ni corrompre qui que ce soit. Je suis loin d’incarner un Pablo Escobar local.
  • ni encore moins soudoyer, asservir et aliéner à mon service toute une communauté.
  • ni pour accéder au rang de serviteur nègre de ces "Missiés" affecté au curage des “zigou”.
  • etc., etc

Oh! Une poignée de scénaristes pour beaucoup d’intrigues (HollywoodSghidiennes).

 

Toutefois, nous avions tous appris de petites choses de nos expériences récentes, et avions vérifié un postulat de base qui stipule que :

  • seule l’union de tous pourrait constituer une force et
  • ‘’un pour tous et tous pour un’’ renforcerait la cohésion sociale pour que de concert on puisse affronter les contingences de la vie et maintenir toujours le cap vers le progrès.

 

Pour ce faire:

eu égard aux multitudes d’occasions qui se sont présentées a toute la communauté villageoise pour lever certains préalables qui ont de tous temps grippé les mécanismes de la machine sociale et rouillé les ressorts du développement et du progrès;

il faudrait:

  1. Porter une attention envers l'école qui constitue un avoir historique inestimable.

La suite ne peut être effective et la maturation d’autres actions complémentaires ne peuvent être envisagée sans:

  1. l'adhésion et l’IMPLICATION VOLONTAIRE de la composante humaine, notamment celle résidente sur place,
  2. la mobilisation autour de questions fondamentales engageant la vie citoyenne et les bons rapports vie sociaux ;

comme par exemple: les sorties à thème groupées, les bénévolats, les volontariats, de petits travaux de voiries, d’entretien et de salubrité, d’assistance dans les démarches administratives et autres) ;

  1. l’organisation sociale dans les plus brefs délais par un organe associatif réglementaire de direction des affaires du village ;
  2. la cohésion sociale, comme condition sine qua none;
  3. l'implication et la mobilisation d'ensemble, sans aucune exception.

etc.etc.

 

‘’Just facts’’: les faits rien que les faits...comptent.

Le verbiage entretien la sénilité.

Les intentions verbales non suivies d’effets et de faits concrets ne sont que des effets de langue de bois

sans aucune efficacité.

''Le bonheur c'est lorsque vos actes sont en accord avec vos paroles'' Mahatma Gandhi.

Mais…le débat, cette lettre morte, est l’apanage d’une immobilisation en position parking.

 

En ce qui a trait a mon engagemet personnel:

La Grande et admirable Madame Meriem Saadi,

dans le chapeau de son message sur FB, a parfaitement psychanalysé l’état d’esprit qu’est le mien en ce moment précis.

Elle écrit:

‘’Tonton Omar.

A votre âge on a envie de profiter de ses enfants et petits enfants.

On a envie de calme et un besoin de méditer.

Être choyé.

Prendre la vie du bon côté, profiter d'une certaine douceur après une vie de responsabilité et de labeur… /…

Et suite..’’

 

Tout à fait.

En fait, toutes mes aspirations ont été résumées dans ces quelques lignes qui décrivent des besoins et des sentiments de l’heure tout à fait vrais et légitimes. 

Merci Meriem pour avoir parlé concisément pour moi.

Sache que, malgré les vacheries de la vie, il y a comme ça des moments où j’envie les vaches qui paissent dans les vertes prairies et qui regardent sereinement passer les trains.

Quelqu’un a dit, bien a propos des travers de la vie:

‘’très souvent, j’ai envie d'être une gomme pour effacer l’immondice humaine’’.

 

Oui, la compréhension des choses semble difficilement accessible par la cohabitation, mais selon moi, elle ne peut venir que par la force de l’intime méditation.

Pour réellement comprendre certaines choses, et établir un trait d’union et des points de relations avec l’autre, notre jugement et notre rationalité sont faussés par:

  • le recours que nous avons souvent fait à notre vécu,
  • la relation prépondérante avec notre milieu social et l’environnement qui nous a vus grandir.

Tout cela se fait implicitement, sur la base d'une réalité qui apparaît comme évidente pour nous.

Mais, ‘’comparaison n’est pas raison’’

 

Le mot de la fin:  L'Alzheimer prend doucement place en nous pour effacer de nos mémoires les (mauvais) souvenirs de nos plaies.

 

A propos de ce tintouin récurrent autour de la restauration de l’école, donnant du grain à moudre et alimentant l’actualité du village depuis septembre 2016;

 

POUR MOI:

“LA MESSE EST DITE”

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

PS/- Mention spéciale à l’adresse de Dahmane Dahmani.

 

Dahmane mon Frère, mon grand Ami,

Que tu sois en Californie, à HangZou et Hong Kong en Chine, ou alors en Thailande ou en Indonésie ou dans tous les pays et continents que tu as sillonnés, TA PENSÉE A TOUJOURS ÉTÉ POUR ATHSAIDHA le village qui t’a vu naître.

Actuellement tu es très loin de nous ;

tu es au pays de l’empire céleste, pays de la grande muraille, pays de Confucius.

Je sais, qu’aussi loin que soit l’endroit où tu te trouves, tu éprouves de l’amertume pour la situation actuelle,

Je sais aussi que si elle savait, la Chine entière te témoignerait sa compassion parce qu’elle aussi connaît la valeur réelle de l'identité et de la terre natale qu’elle a défendue durant des siècles contre l’empire du soleil levant,

Je sais aussi combien est profond ton regret et pesantes la contrariété et la déception,

Je sais aussi combien est douloureux le renoncement.

Pour toi qui t’es investi pour la cause et mis tout ton cœur.

Tu as consacré ton temps, beaucoup de réflexion.

Tu t’es impliqué corps et âme bourse déliée, pour apporter du renouveau a toute une communauté,

Toi qui voulais consacrer une partie de ta vie et le gros de tes moyens propres pour la concrétisation de plusieurs projets d'utilité publique  -qui en fait profiteraient à tous-. 

Dahmane, crois moi, ce n’est pas  faute d’avoir essayé, mais...

Les Anglais disent: ‘’on peut conduire un cheval à l’abreuvoir, mais on ne peut en aucun cas le forcer à boire’’... (s’il n’a pas soif ou n’a pas l’envie).

Je t’avoue que moi aussi j’y ai cru.

Certes, je laissais la porte ouverte à un petit doute qui au fil du temps s’est dissipé en moi.

Crois moi;

La postérité est équitable, elle n’est pas sélective encore moins dupe et versatile.

Légitimement, elle témoignera de toutes ces bonnes actions à ton actif.

Elle se fera un devoir de les graver en ton honneur sur le ‘’panthéon’’ de l’histoire.

Pour nos actes d’ici bas, Seul Dieu demeurera le Juge Impartial.

Qu’Il Soit Loué et qu’Il te Donne la santé et longue vie pour réaliser d’autre BA dans d’autres contrées plus avenantes.

Très reconnaissant pour ta contribution et les efforts que tu n’as au grand jamais ménagés.

J’ai de tous temps eu ton écoute et ton attention.

Toujours au diapason,

Amitié indéfectible,

Avec mes sentiments fraternels.

Omar Bouazza

omarbouazza2@yahoo.fr  

 

ANNEXES

MOTION DE CONFIANCE

Le 02 aout 2017

Par Dahmane Dahmani

à 15:12

Azul Fellawen tous et toutes,

Tout d abord je vous souhaite tous et toutes de tres bonnes vacances d ete avec vos familles et amis...

Felicitations a tous nos laureats du BAC2017. J'attends avec impatience la remise des certificats et cadeaux que la Fondation Dahmane Dahmani sponsorise. Cette remise de prix sera tenue a l ecole de Ath Saidha au debut du mois de septembre.

Parlons de le cole de ATh Saidha et du village lui meme, je voudrais en mon nom et aux noms de tous les signataires de la MOTION ci dessous.

JE DEMANDE A TOUS LES MEMBRES DE CETTE PAGE DE "ATH SAIDHA THADARTH ANAGH" QUI ADHERE ET SONT D ACCORD AVEC LA MOTION DITE D ENVOYER UN MESSAGE PERSONNEL A DaOMAR BOUAZZA (comme on l'appelle tous/toutes) DE TOUT D ABORD LE REMERCIER POUR TOUT CE QWU IL A FAIT POUR L ECOLE ET LE VILLAGE ET DE LUI DEMANDER DE REVENIR COMME "NOTRE LEADER" POUR CONTINUER SON TRAVAIL ET SES TACHES NOBLES POUR LE BIEN DU VILLAGE!.

AUSSI UN "LIKE" (Pour ce qui n ont pas le temps de rediger un petit message) SERA AUSSI SUFFISANT...

VOICI LA MENTION DE CONFIANCE:

Nous soussignés, nous, membres du comité provisoire de la Motion de confiance dont les noms suivent;

Mouloud Dahmani

Dahmane Dahmani

Chafiks Dahmani

Ahmed Saadi

Samir Saadi

Ahcene Bouazza

Salim Chafik Dahmani

Zineddine Kichou

Salem Saadi

Salah Bouazza

Abdelghani Dahmani

Mourad Dahmani

Salem Dahmani

SAM Bennasser

Nacera Dahmani Fedel

Meriem SAADi

Meriem Dahmani

Lila Saadi

Rachida Saadi

Salima Dahmani

Proposons une motion de confiance à l’adresse de Monsieur Omar Bouazza pour le ramener à accepter de revoir sa position marginale et de repli sur soi et nous faire l’honneur de reprendre en charge le management des affaires du village , selon sa convenance et à ses conditions exclusives.

Nous nous engageons quant a nous, a lui apporter un soutien sans failles et a le soutenir dans ses actions et les taches de redynamisation du village qu’il aura a mettre en oeuvre.

Pour toutes les personnes, soucieuses et jalouses de leur village;

pour ceux proches et/ou lointains de tous nos ami(e)s solidaires de notre démarche;

nous vous sollicitons et vous prions de marquer votre position à travers un commentaire succinct ou tout simplement par la mention - d’accord ou objection -, un like conviendrait aussi.

Toute position non exprimée sera considérée comme un accord tacit.

Tous ensembles, agissons pour l'intérêt général, la pérennité du site ancestral et consolidons l’avenir des jeunes enfants résidents.

AFOUS GH FOUS FEL DJERRA AL WALIDINE !

Commentaires

Sam Bennacer :

Je soutiens toutes vos actions dignes d un grand homme sage et serein vous êtes la générosité" même et la voie de la sagesse votre verbe et votre politesse intellectuelle n ont rien d égale a personne tenez bon cher ami et cousin de sang faite ce que votre conscience vous dicte appropriée nous sommes reconnaissant et impuissant de réaliser le un centième de ce que vous faite ni de prés ni de loin.

Quand aux éloges je dis vrai et en toute spontanéité. J’approuve que dans cette vie les enfants d’abord le reste après Je me fais un plaisir de vous lire et de retrouver ath saida beaucoup de nostalgie et de souvenir embaume mon cœur car je reste égale a mes origines et a mes valeurs Merci.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ahcene Bouazza:

D accord 100/100 avec cousins et

Cousines et avec OMAR BOUAZZA

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dahmane Dahmani:

Je vous prie à tous et à toutes de partager le msg de la motion avec ceux qui n’ont pas accès à la page de Ath Saidha Thadarth Anagh... Merci... Thanmirth...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ghanou Ghanou:

Ben Bonjour Omar Bouazza.

Au nom de la famille BENNACER, je tenais à vous exprimer notre profonde gratitude car depuis maintenant deux ans, vous ne ménagez ni votre peine ni votre énergie pour rendre notre village plus radieux.

Nous espérons pouvoir encore avoir la joie de compter sur votre présence parmi nous. toute notre sincère gratitude.🤗💯

Vous êtes le gardien de mémoire du Village Ath-Saida Tous nos ancêtres sont fières de vous. une foi de plus UN GRAND MERCI Da Omar

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Meriem Saadi:

Tonton Omar.

A votre age on a envie de profiter de ses enfants et petits enfants.

On a envie de calme besoin de méditer.

Etre choyé.

Prendre la vie du bon côté, profiter d'une certaine douceur après une vie de responsabilité et de labeur.

Mais le devoir vous appel et vous avez devancé l'appel en vous engageant pour le bien de la communauté.

Les résultats sont visibles, vous avez fait bouger ce qu'on a fini par croire inamovible vous avez créé une dynamique vous avez fédéré autour de vous.

Vous avez donné envie d'avoir envie et de croire que c'est possible que notre village ne sera pas voué a l’abandon et l'oubli.

Vous êtes la personne idéale pour ce genre de missions votre exemplarité sur tout les plans fait que vous êtes l'homme de la situation et votre sagesse complète le tout.

Malgré les incompréhensions les maladresses on vous demande humblement de reprendre votre baton et de continuer à guider la relève.

Et de poser de solides jalons.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Asma Ben :

je suis d'accord avec vous tonton Dahmane Dahmani on remercié 3ami Omar Bouazza infiniment et on espère que vous serez tjrs au guide de notre village il a vraiment besoin de gens comme vous et ami dahmane et plein d'autre pour le rendre comme un paradis... que dieu vous gardes et vous protèges.. au nom de la famille BENADROUCHE .salam :)

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 Dahmani Salima :

À tonton Omar,

vous êtes le seule qui a eu le courage de ramener une vie à ce village, ton énergie et ton dévouement ont créé un mouvement vibratoire qui en découle l'énergie positive dans notre dachra,je vous dit non à l'amertume et au désespoir.tant qu'il ya un grand homme affable et digne de son engagement, courage tonton on est avec toi,j'attend ton appel pour une énergie positive

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Brah Saad :

Un grand bonjour a tous

Je pense est bonne initiative

Oui entièrement pour intérêt général

Et. dire. Aussi que notre village est exemplaire

Brah Saad Avec une participation et échange des avis entre l'un et l'autre , avec un emploi du temps pour des réunions avec des mots d'ordre du jour afin d'avancer sur toutes chose

Tout ça ce n'est que un avis de ma part

Brah Saad A bientôt

Repost 0
Published by Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida)
commenter cet article
21 juin 2017 3 21 /06 /juin /2017 11:55

 

 

DOU3A A PARTIR D'AL HARAM AL MAKKI

WAL KA3BA ACHARIFA

A  

 

Al Abraj

 

 page divider by lithiumharddrive

 

 

MES ENFANTS ET PETITS ENFANTS

A MA FAMILLE, MES PROCHES ET MES AMI(e)S

ET

Y YATH SAIDHA GRANDS ET PETITS

 

A partir d'Al Haram al Mekki (La Youharimoukoum Allah min ziyara tiha), 7 eme Tawaf aujourd'hui 21 juin 2017- 16h10

j’ai eu une pensée pour toutes les familles n’Ath Saidha, Grand(e)s et Petit(e)s.

 

Pour chacun d’entre vous, que tous vos vœux et ceux de votre famille et de vos proches soient agréés par Dieu.

 page divider by lithiumharddrive

Je suis au septième tawaf et tout près de la Ka3ba face au Moultazim et à chacune des circumambulations, nous avions émis. ma famille et moi même, des voeux et avions fait des dou3a a votre attention.

.

 

J’émettrai des dou3aa en votre attention en cette nuit, toute proche, du destin ‘’Laylat al 9adr’’ du 21/22 juin 2017 a l’occasion de khatam al Coraane.

 

Aussi, invoquons ensemble Dieu Le Miséricordieux, lors de la prière d’el 3icha et celles surérogatoires de tarawih (تراويح) et;

ne manquons surtout pas, les dou3a de fin de tahajjud vers 2h15 locales soit 00h15 heure d’Alger et 01h15 heure de Paris,

 

Disons en choeur:

 

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيم

الحمد لله رب العالمين

La louange est à Allâh, le Créateur du monde.

 

« Ô Allah tu es certes Celui qui efface les péchés, tu aimes effacer les péchés alors efface mes péchés ».

.

اللَّهُمَّ إِنَّكَ عَفُوٌّ تُحِبُّ العَفْوَ فَاعْفُ عَنِّي

Allahouma Inaka 3Afouwoun Touhibou l '3Afwa Fa3fou 3Anni

 page divider by lithiumharddrive

La louange est à Dieu le Créateur du monde Celui Qui existe sans début, sans fin, sans endroit, sans comment et ne dépend pas du temps, rien n’est tel que Lui.

Il est Celui Qui entend et Qui voit, quoi que l’on puisse imaginer Dieu en est différent.

page divider by lithiumharddrive

Que tous vos vœux et tous vos désirs parviennent à Dieu.

Allâh ta3âlâ dit : (tanazzalou l-malâ ikatou wa rouHou fîhâ bi’idhni Rabbihim min kulli ‘amr) ce qui 7 eme Tawaf aujourd'hui 21 juin 2017- 16h10 signifie :

« Durant celle-ci descendent les anges ainsi que Jibrîl, sur ordre de leur Seigneur pour toute chose [prédestinée par Allâh jusqu’à l’année qui suit] ».

page divider by lithiumharddrive

Que le saint esprit vous trouve en éveil pour que :

« Lorsque Jibrîl descend avec un groupe d’anges, pour toute personne debout ou assise occupée à évoquer Allâh, ils implorent la miséricorde d'Allâh en votre faveur et vous saluent.

Ils descendent donc pour réaliser ce qu'Allah a prédestiné pour toute l’année, tels que la répartition de la subsistance aux créatures et le terme de leur vie et ce jusqu'à la nuit de la grande valeur de l’année suivante.

page divider by lithiumharddrive

Que cette nuit soit pour vous, paix, et salut et qu’elle demeure une source de bénédiction.

« ربّنا ءاتنا في الدّنيا حسنة وفي الآخرة حسنة وقنا عذاب النّار »

(Rabbana ‘Atina fi d-dounyâ Haçanah, wa fi El-‘Akhirati Haçanah, wa qina 3adhâba en-nâr)

« Notre Seigneur, accorde-nous une grâce durant la vie d’ici-bas, une grâce dans l’au-delà, et préserve-nous du supplice du Feu ».

page divider by lithiumharddrive

Que ce mois sacré soit pour vous et votre famille l’entame d’une vie sereine, prolifique, chaleureuse et d’entente parfaite.

Amin Ya Rabi El 3alamin.

page divider by lithiumharddrive

Siam moubarek.Le mont Essafa

Comme je serai dans l’impossibilité de le faire en temps réel,

par avance;

Taqabal Allah minna wa minkoum wa SAHA AIDKOUM.

 

 

  • PS/ Une pieuse pensée à tous nos aînés, a tous nos malades et à tous nos disparu(e)s.

Allahouma 3aledj djourouhana, wa Cheffi mardhana, wa Arhem maoutana wa Sakenhoum fi afsahi djinanik, wa Aftah 3aleyhoum abwab al fardaws.

Amin, Amin ya Rabi El 3alamine.

 

  • Je souhaite aussi plein de réussite à tous mes proches aux examens du BEM et du BAC à tous les candidats 2017.

  • je félicite par la même, tous les lauréats de thèses et autres doctorats et de tous les cycles Chaire de feu Aboubeker Al Djazairiuniversitaires graduants.

  • Une pensée toute particulière et félicitations à Yanni Dahmani ( Bachelor en physique appliquée) admis également à l'Université Stanford pour un master en physique appliquée… et à

  • Sophia Dahmani admise à la prestigieuse Georgetown University pour des études de Médecine. Beaucoup de réussites à venir Incha Allah.

  • Ils nous ont représentés dignement et nous ont honorés en pays étrangers.

    Vous forcez le respect,

    Bravo, bravo, Merci, encore merci.

    Avec d’autre compatriotes à l'étranger, vous représentez Ath Saidha et vous êtes notre fierté.

 

Après sa diffusion par Dahmane Dahmani  en Amérique -USA-, en Europe -France/Allemagne et en Asie -Chine/Thailand etc- , voilà la bannière d'Ath Saidha à Makkah al Moukarama.

A l'attention de vous tous, de nos parents disparus et de tous nos aïeux Rabi Yeskenhoum fel Janna.

Amin ya Rabi AL 3Alamine.

 

Omar BOUAZZA

omarbouazza2@yahoo.fr

A l'attention de Moh Benadrouche et de tous les Ath Saidha
A l'attention de Moh Benadrouche et de tous les Ath Saidha
A l'attention de Moh Benadrouche et de tous les Ath Saidha

A l'attention de Moh Benadrouche et de tous les Ath Saidha

DOU3A MIN MAKKAH - Leylet al kadr, 27 Ramadhan 2017 -DOU3A MIN MAKKAH - Leylet al kadr, 27 Ramadhan 2017 -
DOU3A MIN MAKKAH - Leylet al kadr, 27 Ramadhan 2017 -DOU3A MIN MAKKAH - Leylet al kadr, 27 Ramadhan 2017 -
Repost 0
Published by Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida)
commenter cet article
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 11:29

 

LA MEDUSE, LE MEROU ET L’HOMO SAPIENS

 

Pour avoir longtemps fréquenté la mer et côtoyé la faune marine ;

j’ai toujours su que, c’est sous sa coquille hérissée que l’oursin renferme ses semences de reproduction;

Que le mérou est bisexué.

Que parmi tant d’autres animaux normalement bisexués, on peut citer le lombric, la sangsue, le ténia, l'escargot etc..

Dans le monde animal, on rencontre souvent ce caractère hermaphrodite.

J’ai toujours su aussi, que l’orifice de déjection de la méduse est confondu avec l’orifice qui lui sert en même temps de bouche.

Là, c’est des morphologies imposées par Dame nature.

             

Par contre (Question à un bouton troué) ;

ce qui me turlupine, c’est qu’aucune étude scientifique ou littéraire ne se soit intéressée à cette propension de certaines gens qui ne savent pé..r (dégazer) autrement que par l’orifice qui leur sert de bouche ?

Dans ce cas d’espèce, c’est une tendance par addiction à la pollution de l’atmosphère sociale, ce désir inné et non contenu chez certains ‘’homo sapiens’’.

Loin de moi était l’idée de l’existence de cette  forme de pathologie que je ne connaissais pas du tout auparavant et que les canons de la médecine ignorent également.

Une thérapie spécifique de groupe s’impose pour cette frange de la société.

Autrement;

il faut se rendre à l’évidence de l’alternance des époques et accepter, malgré soi, le lot de perversions qu’elle instille en chacun d’entre nous.

Comme pour les clous, sans aucune forme de procès, une génération en chasse une autre.

C’est comme ça que le respect, les traditions, les us et coutumes du vivre ensemble, se sont laminées.

Laminons, laminons, et forons de plus en plus en profondeur;

le fond de l’abime est insondable comme le chemin de la perdition est pavé de bonnes intentions..

 

Omar Bouazza

omarbouazza2@yahoo.fr

Repost 0
Published by Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida)
commenter cet article
23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 16:09

 

 

 

Ath Saidha le 23 mai 2017-05-23

 

Il pleut(re) aujourd’hui sur Ath Saidha et son école

Il pleure dans mon cœur (par Paul Verlaine)

 

Il pleure dans mon cœur
Comme il pleut(re) sur… (mon village et son école);
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon cœur ?

Ô bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits !
Pour un cœur qui s'ennuie,
Ô le chant de la pluie !

Il pleure sans raison
Dans ce cœur qui s'écœure.
Quoi ! nulle trahison ?...(Il y en a tant)

Ce deuil (n'est pas) sans raison.

C'est bien la pire peine
De ne savoir pourquoi
Sans amour et sans haine
Mon cœur a tant de peine !

 

L’école sous la pluie tombant finement en prose, un enfant des sixtie’s prenant sa pose et un olivier ancestral grandiose;

trônant à l’entrée de la maison de ce brave homme qu’était Salah Oubaha-Benadrouche (Allah Yrahmou.

Ces ‘’temples’’ ignorés et incompris, régnant majestueusement sur des souvenirs récents et sur un passé lointain, témoignent de tant d’événements et tant de générations ayant gravé à jamais notre histoire.

Ce passé que ne sauraient occulter et effacer le kaléidoscope des us imposés éphémèrement par la modernité.

 

Omar BOUAZZA

omarbouazza@yahoo.fr

 Il pleure dans mon cœur.
 Il pleure dans mon cœur.
 Il pleure dans mon cœur.
 Il pleure dans mon cœur.
Repost 0
Published by Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida)
commenter cet article
17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 06:56
’’Comprendre c'est pardonner’’

 

’’Comprendre c'est pardonner’’

 

Par innocence, par amour du prochain, par désir de se dévouer à autrui et faire du bien, il nous arrive de commettre des impairs par gaucherie.

Par l’enthousiasme et la passion qu’on dévoue à ses projections, il arrive que des paroles, des phrases ou des actes regrettables, que l’on ne pensait pas, nous échappent suite à un soutien que l’on n’a pas su nous apporter ou par incompréhension de nos desseins.

 

Parfois, nous avons envie de dire pardon juste pour atténuer les tensions et rendre plus facile la cohésion et la cohabitation, car, quelles que soient les raisons, présenter ses excuses peut apaiser une situation et permettre d’avancer dans la voie de la compréhension mutuelle.

Mais quels mots choisir ?

Quel texte saura nous faire pardonner?

 

Comme dans une grande famille (villageoise) rien n'est forcément évident, il faut s’atteler à maintenir inébranlables les liens de sang.

Ne l’oublions pas et ne laissons donc pas notre fierté nous faire perdre les plus belles choses qui nous unissent, d’autant plus qu’elles nous sont léguées par nos aïeux.

Des codes d’honneur et de conduite régissaient tacitement, à la base, leur quotidien et réglementaient leurs rapports sociaux.

 

Notre espace vital n'est pas exempt de brouilles et de quiproquos souvent à l’origine de malentendus importants avec un ami, un parent, une relation professionnelle ou une opération de bénévolat.

Les caprices humains sont pour nous tous des traquenards, qui, si l’on ne prend pas garde, risquent inévitablement de segmenter nos liens sacrés.

La vie malheureusement, se trouve pour la plupart du temps, meublée par des rapports et des comportements futiles et illusoires qui cachent souvent l’essentiel et le fondamental.

Pour y faire face, il faut revêtir l’armure de la sagesse et savoir comment transcender les travers que nous fait endosser notre quotidien.

 

Faire le premier pas et présenter ses excuses n'est jamais chose facile.

Toutefois, la cohésion sociale et la fédération de toutes les énergies en place -résidents et non résidents confondus-.en valent la peine, tout particulièrement dans les relations de toute la composante humaine.

 

Je déteste et fuis le combat entre frères, particulièrement lorsqu’il est futile et inutile.

Je suis très attristé de tous ces malentendus autour d’un projet que j’ai toujours considéré comme patrimonial et d’intérêt général.

J’ai innocemment et unilatéralement pris la chose à bras le corps sans peut être avoir pris le temps de peser les effets induits et réfléchir aux désagréments que cela aurait engendrés autour de moi et de ce site (école) qui selon moi méritait une attention que n’ont pas su lui donner, entre autres, les administrations concernées …

 

La conjugaisons des appels de fonds (autofinancement par des donations) et la mobilisation de nos efforts ininterrompus durant neuf (9) mois, ont indubitablement  permis de sauvegarder le site et de prolonger sa durée de vie.

A ce titre, il revient désormais à toute la collectivité villageoise (organisée de préférence en association légale et réglementaire) de concert avec les autorités administratives locales, de lui redonner une nouvelle direction, de décider de son avenir et évidemment le prendre en charge.

 

  • Si par excès d’engagement et de dévouement,

  • Si par mégarde, contraint par la pesanteur des travaux de chantier, acculé par les contours et les désagréments quotidiens de la vie courante-,

  • Si dans un moment de tension exacerbée,

  • Si par manque de maîtrise de soi, des paroles, des actes ou des écrits que je ne pensais pas, m’auraient échappés;

A tout Ath Saidha (hommes, femmes et enfants) du plus petit Abdennour Benadrioud jusqu’à notre aîné à tous 3ammi Hadj Madjid Dahmani, que sincèrement je considère comme mes parents, ma famille (c’est comme ça que je conçois les choses) dans mon cœur et dans mon esprit, envers qui je voue un respect et une considération sans limites;

  • Si quelques uns d’entre vous se sont sentis, blessés ou offensés par mon

attitude ou mon comportement, mes paroles ou mes écrits;

 

C’est dans le feu de l’action, innocemment et sans aucune forme de calcul monopolistique ou de quelque nature que ce soit, tant sur le village en général que sur l’école en particulier;

 

Je vous prie, toutes et tous, d'accepter mes plus humbles excuses pour cette situation qui a engendré un important malentendu entre nous, malentendu que je regrette profondément.

J’attends de vous, toutes et tous, de la magnanimité et demande par la même de me pardonner pour avoir osé...

 

Vous remerciant de m’avoir supporté pendant ces 9 mois;

vous renouvelant toutes mes excuses;

je vous présente mes salutations les plus respectueuses en souhaitant, à toutes et à tous, une réussite personnelles ainsi que dans de grandes actions collectives d’intérêt général que vous aurez à engager dans le futur.

 

Redevable envers mes amis qui, malgré tout, m’ont toujours soutenu dans cette aventure et manifesté envers ma personne du respect et beaucoup d’égards, je ne saurais, pour leur témoigner ma gratitude, trouver d’autre plus beau mot que celui ci:

MERCI.

 

Omar BOUAZZA

 

‘’Pardonner est une action plus noble et plus rare que celle de se venger’’.

 

‘’Le premier à demander pardon est le plus brave ; le premier à pardonner est le plus fort ; le premier à oublier est le plus heureux’’

’’Comprendre c'est pardonner’’
’’Comprendre c'est pardonner’’
’’Comprendre c'est pardonner’’
’’Comprendre c'est pardonner’’
’’Comprendre c'est pardonner’’
’’Comprendre c'est pardonner’’
’’Comprendre c'est pardonner’’
’’Comprendre c'est pardonner’’
’’Comprendre c'est pardonner’’
’’Comprendre c'est pardonner’’
’’Comprendre c'est pardonner’’
Repost 0
Published by Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida)
commenter cet article
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 07:03
CAMPAGNE DE (Re)BOISEMENT 2017

 

 

Opération des 95 plans.

 

A l’image de celle réalisée en 1907 par nos pères, sous le direction du maitre d’école du village d’Ath Saidha, l’opération de boisement entamée en février 2017 et réalisée quasiment par les enfants résidents (garçons et filles) âgés entre 8 et 13 ans, prend fin aujourd’hui 01 mai 2017.

La campagne de boisement, s’est soldée par la réalisation de trois espaces boisés  et fleuris dans la cour de l’école, dans l’esplanade de l’école et par une ceinture de sapins et de fucus sur le périmètre du cimetière.

 Un système d’arrosage (conduites, citernes et robinets de jardin) desservant les trois parcelles, est mis en place pour maintenir en vie ces espaces boisés et fleuris.

 

Repartition :

Nature

Cour de l’école

Esplanade de l’école cotés Ouest

Esplanade de l’école cotés Est

Cimetière

Total

Citronniers

01

 

 

 

01

Rosiers

02

 

 

3

05

Fucus

02

04

02

07

15

Sapins

02

 

03

3

08

Pins

03

 

 

23

26

Cèdres

02

 

 

 

02

Oliviers

01

 

05

 

06

Jasmins

03

 

 

 

03

Palmiers

 

01

 

 

01

Acacias

 

05

06

04

15

Lauriers roses

 

04

 

03

07

Eucaluptus

 

02

 

 

02

Muriers

 

 

04

 

04

Total

16

16

20

43

95

 

 

 

VIDEO - A

Video - B

 

ATH SAIDHA ET LE TOURING CLUB DE FRANCE EN 1907

ATH SAIDHA ET LE JOURNAL OUED SAHEL EN 1925

  • La création de la section forestière en 1907 à l’école N’Ath Saidha
  • Un acte de probité relaté par le journal de l’oued Sahel en 1925

http://athsaidha.over-blog.com/2017/04/ath-saidha-et-la-fete-de-l-arbre-en-1907.html

 

Omar Bouazza à

Dahmane Dahmani

Jjuste une précision;

Les Nait Adrouche sont d'origine N'Ath Saidha.

Quant à Nacer Bouazza c'est mon oncle paternel donc d'Ath Saidha aussi.

Janvier 1907, un Bouazza (Nacer) a planté des arbres, 110 ans après, du 15 janvier au 1er mai 2017, un autre Bouazza (Omar) a planté des arbres respectivement dans la cour de l'école, dans l'esplanade nord et sud de l'école et dans le cimetière du village.

Quelle heureuse coïncidence???

Comme quoi, il ne faut jamais nier son passé et insulter l'avenir.

Une autre précision: les Lagha sont de Taourirt M'hand Oumoussa et les Akloul sont de Ath 3alouane.

Oui Dahmane, prends un scaphandre et explore les abimes du passé.

J'attendrai encore de recevoir cette histoire sur les caractéristiques exceptionnelles de nos ancêtres pour publier le tout sur Le blog dédié au village.

Cela réveillera peut être la fierté sommeillante de nos contemporains.

Je sens déjà des frémissements d'allégresse de certains de nos proches qui se sont plongés dans la résignation et dans l'obscurité du renoncement..

Plonge, Dahmane plonge et ramène nous des amphores pleines de souvenirs de notre (finalement) riche passé.

Epilogue par Omar Bouazza :


En épilogue à ces deux événements ayant marqué d’une empreinte indélébile notre village voilà respectivement 110 et 92 années ;

la grandeur et la noblesse de cette génération, bâtie sur un terreau particulier consolidé par un code d’honneur .ne sont pas de vains mots et pas du tout surfaits.

Quoi dire de plus pour notre part, s’il n’est pas de notre devoir de continuer, en leur hommage, sur la trace de nos ainés et perpétuer ces gestes civilisationnels chargés d’humanité  qui ont donné, jadis, un éclat et une dimension historique à notre village et bien sûr à sa composante humaine.

Ah ! si ‘’Thirougza’’ pouvait se contenir dans une fiole.

Je m’empresserais de l’acquérir au prix fort, comme une potion magique de chez l’apothicaire du marché hebdomadaire de Tazmalt pour l’offrir à mes contemporains à chaque poignée de main.

Omar BOUAZZA

omarbouazza2@yahoo.fr

CAMPAGNE DE (Re)BOISEMENT 2017
CAMPAGNE DE (Re)BOISEMENT 2017
CAMPAGNE DE (Re)BOISEMENT 2017
CAMPAGNE DE (Re)BOISEMENT 2017
CAMPAGNE DE (Re)BOISEMENT 2017
CAMPAGNE DE (Re)BOISEMENT 2017
CAMPAGNE DE (Re)BOISEMENT 2017
CAMPAGNE DE (Re)BOISEMENT 2017
CAMPAGNE DE (Re)BOISEMENT 2017
CAMPAGNE DE (Re)BOISEMENT 2017
CAMPAGNE DE (Re)BOISEMENT 2017
CAMPAGNE DE (Re)BOISEMENT 2017
CAMPAGNE DE (Re)BOISEMENT 2017
CAMPAGNE DE (Re)BOISEMENT 2017
CAMPAGNE DE (Re)BOISEMENT 2017
CAMPAGNE DE (Re)BOISEMENT 2017
CAMPAGNE DE (Re)BOISEMENT 2017
CAMPAGNE DE (Re)BOISEMENT 2017
CAMPAGNE DE (Re)BOISEMENT 2017
CAMPAGNE DE (Re)BOISEMENT 2017
CAMPAGNE DE (Re)BOISEMENT 2017
CAMPAGNE DE (Re)BOISEMENT 2017
CAMPAGNE DE (Re)BOISEMENT 2017
Repost 0
Published by Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida)
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Athsaidha (Ouled Saida) - Omar BOUAZZA
  • Le blog de Athsaidha (Ouled Saida) - Omar BOUAZZA
  • : HISTORIQUE ET GENEALOGIE DU VILLAGE
  • Contact

Recherche

Liens