Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 22:29
 FAISONS TOUS NOTRE MEA CULPA

Mes amis;

Je vous remercie tous de vous être dressés comme un seul homme, sur le réseau social facebook, pour défendre votre patrimoine et contrer une maladresse, (involontaire peut être), de lecture de ce projet communautaire.
Je remercie vivement tous ces jeunes grands hommes qui se sont fédérés pour relancer et mener à bon port nos projets d’intérêt général.

 FAISONS TOUS NOTRE MEA CULPA

 

Mes concitoyens


Au nom de ce petit garçon qui représente à mes yeux tant d’autres de son âge ;
Au nom de toute notre jeunesse ;
Ne gageons pas leur avenir et tirons une leçon de nos malentendus.
Oui, si sous l’effet de la frustration, il y a eu spontanément des mots un peu forts qui ont dépassé la pensée, qui aurait offusqué ou blaissé quelqu’un;
en conséquence de quoi, je tiens à leur présenter en mon nom et au nom de tous ceux qui se sont manifestés par leurs commentaires sur FB.


Par contre, il serait sage de transformer un mal en bien et de saisir cette opportunité pour ressouder nos rangs et aller ensemble de l’avant.
Oui , il faut avoir le courage de reconnaitre nos torts et peser les conséquences qu’induisent nos comportements d’égoïsme, du chacun pour soit et de ‘’takhti rassi’’ sur notre environnement immédiat et sur nos enfants.
Ces derniers font de la copie collée sur nous qui sommes à leur yeux leurs symboles et ils traduisent cela dans leur environnement et par conséquent ces travers collent à la peau et ils le trainent comme un sacerdoce jusqu’à la maturité et voir plus loin.
Alors prenons conscience que notre jeunesse ne demande qu’à s’épanouir et de prendre le flambeau de leurs ainés dignes d’être les modeleurs de leur avenir.
Reprenons nous et réconcilions nous (parce que notre communauté est morcelée, et l’exemple de la prise en main de l’école, du cimetière et de la mosquée est éloquent en ce sens que jamais consensus et mobilisation n’ont jamais été réunis).

Dépassons ces clivages et ces comportements indignes des personnes mures et responsables.


Parfaitement, la gestion du village et la prise en charge de ses démembrements dans leur ensemble (entretien, préservation etc.) est l’affaire collective.
Si je parle ainsi, c’est tout simplement parce que j’ai relevé un cloisonnement entre les villageois alors que tout milite, particulièrement dans ce village ou la population avoisine moins de 200 personnes, en faveur d’une entente cordiale qui devrait découler de source.
Loin de moi l’idée de donner des leçons, mais il est temps pour nous de canaliser cette énergie de nos enfants autour du projet de l’école et du cimetière dans le bon sens et au profit de la collectivité.


Des débats lors de la réunion avec les jeunes le mercredi dernier, il en ressort un désir extraordinaire d’entreprendre.
Mais cette force collective et ce désir de faire demeurent diffus parce qu'ils n’ont jamais eu l’écoute, l’attention nécessaire et certaines attributions et prises de responsabilité que revendique toutes jeunesses quelque soit leurs horizons.
Alors reprenons-nous, prenons les résolutions qu’il faut pour nous reconstruire.
C’est ce qui sera bénéfique pour nos enfants qui ne demandent qu’à être encadrés.
Ils sont volontaires, et ils l’ont démontré, pour prendre en charge toutes formes d’engagements qui serviraient à garantir un cadre vital serein et convivial.


Tous ensemble transcendons nos clivages et avançons avec les jeunes avides de connaissance, de savoir faire et de sérénité.
J’espère que cette jeunesse aura l’écoute idoine.

Omar Bouazza

omarbouazza2@yahoo.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida)
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Athsaidha (Ouled Saida) - Omar BOUAZZA
  • Le blog de Athsaidha (Ouled Saida) - Omar BOUAZZA
  • : HISTORIQUE ET GENEALOGIE DU VILLAGE
  • Contact

Recherche

Liens