Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2017 7 02 /04 /avril /2017 18:36

 

ATH SAIDHA ET LE TOURING CLUB DE FRANCE EN 1907

ATH SAIDHA ET LE JOURNAL OUED SAHEL EN 1925

  • La création de la section forestière en 1907 à l’école N’Ath Saidha
  • Un acte de probité relaté par le journal de l’oued Sahel en 1925

 

Dahmane Dahmani sur Facebook  le 24 mars 2017, 19:56

Azul Fellawen...

Quoi de commun entre :

  • Notre école du village n’Ath Saida,
  • L’année 1907,
  • Le Touring Club de France,
  • La fête de l arbre en 1907?...

La réponse qui vient d’emblée à l’esprit serait: Surement  pas grand chose....

Bien sur que si.

Il y a une grande chose en commun que je viens de dénicher, après une recherche minutieuse.

J’ai pu mettre la main sur un document de l’époque (1907) qui donne la réponse a cette énigme...

En 1907, l’instituteur Mr CHAIB, pour célébrer la fête de l’arbre de 1907, a crée une section forestière au sein de l’école.

Quatre villageois (des écoliers surement) en l’occurrence :

  • Hassen LAGHA  
  • Nacer BOUAZA   
  • Salah NAITADROUCH  et
  • Mohamd AKLOUL

ont été désignés dans cette opération de boisement.

Il faut signaler que cette opération était sponsorisée par le TOURING-CLUB de FRANCE...

Dont le siège social est sis au 65 Avenue de la Grande Armée -Paris/France-.

Dans sa revue paraissant dans sa 17éme année du 15 au 20 janvier 1907, il est écrit :


"Nous signalons d'une façon toute particulière les louables efforts de Monsieur Chaib en vue d'amener les  résidents a faire des plantations.

Le rapport de Monsieur Chaib sur l’état désertique de la partie de la Kabylie où il habite est fort intéressant: "... les habitants des villages sont parfois obligés de faire 10 a 15 kilomètres pour aller puiser de l'eau potable au pied du Djurdjura..."
Une section forestière vient d’être créée a l'école d' Ouled-Saida, elle a eu a vaincre les plus grandes difficultés pour planter, sur le terrain aride et sec de la région, 80 jeunes arbres qui ont été l’objet de soins les plus minutieux.

Les villageois sont maintenant émerveillés de voir la petite plantation donner ses premiers signes de croissance.

Une subvention de 20 francs a été en outre accordée pour encourager les efforts de la jeune et active société"

UN ACTE DE PROBITE

https://scontent.fmad3-3.fna.fbcdn.net/v/t1.0-1/p80x80/17498976_1165663846875979_6531576462730237103_n.jpg?oh=288ab868333c5d401cbf9035d2e402b8&oe=59528BB7

Dahmane Dahmani

Ath Saidha Thadarth Anagh

25 mars 2017 ·

Azul fellawen mes chers Ath Saidien(ne)s ...

Notre village a toujours abrité un peuple reconnu par sa bonté, sa confiance , son courage et pour sa probité.

C est avec un grand plaisir que je rapporte le fait suivant qui s'est déroulé en 1925 et rapporté par le journal de jadis: L'OUED SAHEL dans sa chronique régionale .

Voici ce que dit l'article:


"TAZMALT
Acte de Probité
Dernièrement un vieux fellah du village d'Ouled-Saida, Benadrouche Bachir, en revenant du marche d'Ighil-Ali, a trouvé un sachet en papier contenant un chapeau neuf qui parait n'avoir jamais été mis.
Le sachet et le chapeau, dont une étiquette indique qu’il a coute 20 francs, porte l'adresse d'un magasin de chapellerie de Paris.
La personne qui a perdu ce chapeau est priée de le réclamer a l'adjoint de l’école d'Ouled-Saida, chez qui la coiffure a été déposée par l'honnête kabyle auquel nous adressons toutes nos félicitations"

 

Epilogue par Omar Bouazza :


En épilogue à ces deux événements ayant marqué d’une empreinte indélébile notre village voilà respectivement 110 et 92 années ;

la grandeur et la noblesse de cette génération, bâtie sur un terreau particulier consolidé par un code d’honneur .ne sont pas de vains mots et pas du tout surfaits.

Quoi dire de plus pour notre part, s’il n’est pas de notre devoir de continuer, en leur hommage, sur la trace de nos ainés et perpétuer ces gestes civilisationnels chargés d’humanité  qui ont donné, jadis, un éclat et une dimension historique à notre village et bien sûr à sa composante humaine.

Ah ! si ‘’Thirougza’’ pouvait se contenir dans une fiole.

Je m’empresserais de l’acquérir au prix fort, comme une potion magique de chez l’apothicaire du marché hebdomadaire de Tazmalt pour l’offrir à mes contemporains à chaque poignée de main.

Omar BOUAZZA

omarbouazza2@yahoo.fr

Commentaires des internautes :

Omar Bouazza

Dahmane bravo et encore bravo.

Si tu permets, je vais reprendre ton post sur le blog n'Ath Saidha pour en faire bénéficier les fidèles et les abonnés du site.

Quelle chance d'avoir déniché ce document d'il y a 110 ans.

Bouzza Nacer était le frère ainé de mon père et c'est lui qui a bâti la chambre que tu as fait tienne à chaque fois que tu es de passage chez moi au bled.

Quelle coïncidence?

Si j'ai ta permission, je vais insérer le document et ton écrit sur le blog.

Bien à toi cher Sherlock Speedahmane.

 

Dahmane Dahmani

Oui bien sur. C’était de mon intention de suggérer ca.

Oh, Attends tu va voir j’ai aussi denicheé une autre très belle histoire sur la bonté,  l’honnêteté et la probité d’un villageois n’Ath Saida...

 

Omar Bouazza

Dahmane juste une précision: Les Nait Adrouche sont d'origine N'Ath Saidha.

Quant à Nacer Bouazza c'est mon oncle paternel donc d'Ath Saidha aussi.

Janvier 1907, un Bouazza (Nacer) a planté des arbres, 110 ans après, les 15 janvier et 20 mars 2017, un autre Bouazza (Omar) a planté des arbres respectivement dans la cour de l'école et dans le cimetière du village.

Quelle heureuse coïncidence???

Comme quoi, il ne faut jamais nier son passé et insulter l'avenir.

Une autre précision: les Lagha sont de Taourirt M'hand Oumoussa et les Akloul sont de Ath 3alouane. Oui Dahmane, prends un scaphandre et explore les abimes du passé.

J'attendrai encore de recevoir cette histoire sur les caractéristiques exceptionnelles de nos ancêtres pour publier le tout sur Le blog dédié au village.

Cela réveillera peut être la fierté sommeillant de nos contemporains.

Je sens déjà des frémissements d'allégresse de certains de nos proches qui se sont plongés dans la résignation et dans l'obscurité du renoncement..

Plonge, Dahmane plonge et ramène nous des amphores pleines de souvenirs de notre (finalement) riche passé.

 

Dahmane Dahmani

Merci cher Da Omar.

J ai eu le même sentiment sur la plantation des arbres en 2017 que tu as entreprise.

Cet article date de 1907 est aussi une réponse au cousin Brahim qui a vu très mal le vieux arbre de l’école abattu parce qu’il était mourant et gênait les travaux d’installation des grilles de maraudage de la clôture de l’école.

Brahim a même osé faire référence à des articles du code pénal algérien concernant l’abattage des arbres...

Notre œuvre (la rénovation de l'école) est une tâche noble pour redonner a ce vestige monumental le statut qui lui revient.

Enfin, Oui je suis très content et heureux de savoir que l’apport des Bouaza à notre village dâte de plus de cent ans!

Au fait je pensais que peut être devrait on doit contacter le Touring-Club pour leur donner des novelles de l’école et des arbres que les jeunes de 1907 ont plantés.

Bonne continuation mon cher cousin...

 

Omar Bouazza

Dahmane, je ne pense pas que cette agence ait survécu à nos planteurs d'il y a 110 ans et surtout aux deux grandes guerres 14/18 et 39/45.

 Mais tu peux toujours essayer puisque on est en plein période des miracles.

C'est peut être ''la renaissance''...historique de notre communauté. Qui sait?

 

Dahmane Dahmani

Merci... je viens d’essayer le TCF créé en 1890 qui a  été mis en liquidation en 1983 a la suite d’un problème financier d’après ammi Google...

 

Zizou Kichou

Et voila un travail d'une personne qui a mis tous son cœur et sont énergie pour un aussi beau document d'archive; bravo Dahmane le dégourdis; mes respects bien a toi

 

Omar Bouazza

Zizou bonjour.
Zi, si nous faisions tous autant ou tout juste un petit peu... en faisant un effort et en donnant un peu de soi, on n’en serait pas là à courir après le train.

Il y a une chanson célèbre qui s’appelle :
SI TOUS LES GARS DU MONDE
DEVENAIENT DE BONS COPAINS
ET MARCHAIENT LA MAIN DANS LA MAIN

Chantée par les compagnons de la chanson qui dit dans un couplet:

J'ai mes ennuis et vous les vôtres
Mais moi je compte sur les gars
Les copains qu'on ne connaît pas
Peuvent nous consoler des autres
Tous les espoirs nous sont permis
Le bonheur c'est une habitude
Avec deux cent millions d'amis
On ne craint pas la solitude.
Bien à toi

 

Ahcene Bouazza

Bravo Dahmane pour cet émouvante histoire, bonne continuation.

 

 

ATH SAIDHA ET LA FETE DE L'ARBRE EN 1907ATH SAIDHA ET LA FETE DE L'ARBRE EN 1907

Partager cet article

Repost 0
Published by Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida)
commenter cet article

commentaires

Abdelghani Bennacer 05/04/2017 15:02

Travail remarquable qui mérite beaucoup d'encouragement.

Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida) 06/04/2017 09:31

Merci beaucoup Ghanou. Je suis très touché par tes encouragements. C'est un soutien moral qui fait très souvent défaut. C'est malheureusement un ''produit'' très recherché tellement il est rare!!!

Présentation

  • : Le blog de Athsaidha (Ouled Saida) - Omar BOUAZZA
  • Le blog de Athsaidha (Ouled Saida) - Omar BOUAZZA
  • : HISTORIQUE ET GENEALOGIE DU VILLAGE
  • Contact

Recherche

Liens