Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

Omar BOUAZZA: FAISONS NOTRE MEA CULPA

Je vous remercie tous de vous être dressés comme un seul homme pour défendre votre patrimoine et contre une maladresse, involontaire peut être, de lecture de ce projet communautaire.

Je remercie vivement tous ces jeunes grands hommes qui se sont fédérés pour relancer et mener à bon port nos projets d’intérêt général

Au nom de ce petit garçon qui représente à mes yeux tant d’autres de son âge ;

Au nom de toute notre jeunesse ;

Ne gageons pas leur avenir et tirons une leçon de nos malentendus.

Oui, si sous l’effet de la frustration, il y a eu spontanément des mots un forts qui aurait offusqué ou blessé quelqu’un.

En conséquence de quoi, je tiens à leur présenter en mon nom et au nom de tous ceux qui se sont manifestés par leurs commentaires.

Par contre, il serait sage de transformer un mal en bien et de saisir cette opportunité pour ressouder nos rangs et aller ensemble de l’avant.

Oui , il faut avoir le courage de reconnaître nos torts et peser les conséquence qu’induit nos comportements d’égoïsme, de chacun pour soi et de ‘’takhti rassi’’ sur notre environnement immédiat et sur nos enfants.

Ces derniers font de la copie collée sur nous qui sommes à leur yeux leurs symboles et ils traduisent cela dans leur environnement et par conséquent ces travers collent à la peau et il le traînent comme un sacerdoce jusqu’à la maturité et voir plus loin.

Alors prenons conscience que notre jeunesse ne demande qu’à s’épanouir et de prendre le flambeau de leurs aînés dignes d’être les modeleurs de leur avenir.

Reprenons nous et réconcilions nous (parce que notre communauté est morcelée, et l’exemple de la prise en main de l’école, du cimetière et de la mosquée est éloquent en ce sens que jamais consensus et mobilisation n’ont jamais été réunis), et dépassons ces clivage et ces comportements indignes de personnes responsables.

Parfaitement, la gestion du village et la prise en charge de ses démembrements dans leur ensemble (entretien, préservation etc.) est l’affaire collective.

Si je parle ainsi, c’est tout simplement parce que j’ai relevé un cloisonnement entre les villageois alors que tout milite, particulièrement dans ce village où la population avoisine moins de 200 personne, en faveur d’une entente cordiale qui devrait découler de source.

Loin de moi l’idée de donner des leçons mais il est temps de canaliser cette énergie de nos enfants autour du projet de l’école et du cimetière dans le bon sens et au profit de la collectivité.

Des débats lors de la réunion avec les jeunes le mercredi dernier, il en ressort un désir d’entreprendre extraordinaire.

Mais cette force collective et ce désir de faire demeure diffus parce qu'ils n’ont jamais eu l’écoute, l’attention nécessaire et certaines attributions et prises de responsabilités que revendique toute jeunesse quel que soit le lieu.

Alors reprenons nous prenons les résolutions qu’il faut pour nous reconstruire.

C’est ce qui sera bénéfique pour nos enfants qui ne demandent qu’à être encadrés.

Ils sont volontaires, et ils l’ont démontré, pour prendre en charge toutes formes d’engagements qui serviront à garantir un cadre vital serein et convivial.

Tous ensemble transcendons nos clivages et avançons avec les jeunes avides de connaissances, de savoir faire et de sérénité.

J’espère que j’aurais l’écoute idoine.

De même que je renouvelle nos excuses collectives.

 

Commentaires

Ahcene Bouazza Oui omar on est,condannee de vivre
Ensemble quelques soit nos divergences et nous sommes liees
Par le sang et le sol des familles se...
Voir plus

Omar Bouazza

''Ahcene bonsoir, ''Si nous n'acceptons pas de vivre ensemble comme des frères, nous mourons tous comme des idiots'' Martin Luther King

Meriem Saadi Paroles très sage.
Une sagesse ancestrale. Les hommes sont différents dans tout leurs intérêts divergent. Mais l'intérêt collectif est au dessus de tout.
Avec votre esprit vous avez trouvé les mots pour Federer.
Et désamorcer les tensions qui restent humaines.
Les guides ont jalonné l'histoire des peuples chacun a son niveau et même à notre époque ça reste une nécessité. L'exemple est donné inchalah le but sera atteint. Et que la voie soit tracé pour un avenir meilleur et avec des idéaux. Tiwizi et une des bonnes choses héritée et que nous devons garder . Tous ensemble et dans le même sens

Omar Bouazza

Meriem tout à fait juste.

Je te prie ainsi que tous mes lecteurs de m'excuser pour les quelques coquilles (corrigées) qui ont glissé dans la première mouture publiée à main levée sans relecture. Bien à toi.

Brahim Dahmani Y'a ci ZiZou il faut que tu viens d'abord connaître ton village à vont d'aller à Akbou chaque années pour rencontré les citoyens de village nous sommes pas des terroriste où extrémistes c'est le village des intellectuels

Bouzide Haouchine Ok Berahim des gent qui la residance de boudjellile qui dècide cest pas Les les autres qui vivre loin de village pour honeur za3ma za3ma jait d argent aidait les pauvres de village

Bouzide Haouchine

L argent Jamait fait de bonheur cest honeur qui fait le bonheures VIVE les gents qui vivre au village

Mouloud Dahmani Nous sommes en train de rénover et de réhabiliter une école. Il n'est pas question ici de discuter de la vocation d'un local. Bouzid et Brahim, vous êtes hors sujet.

Dahmane Dahmani L'ecole de Ath Saidha est une ECOLE elle a but educatif et culturel. Period. la discussion est close!

Mouloud Dahmani Bouzid, qu'est-ce que tu racontes? Tu es en train de nous manquer de respect.

Dahmane Dahmani Non seulement manque de respect mais ca deviens vulgaire ce qu il dit et hors sujet...

Dahmane Dahmani Et pour Bouzide H, on a pas de temps a perdre avec vous...L ecole vous sera un bont endroit pour apprendre non seulement le Francais comme langue mais aussi les bonnes valeurs humaines. Bye Bye.

Zizou Kichou Bonsoir mes amis ya un proverbe français qui dis quand sa viens de si bas en tirent la chasse

Zizou Kichou Toz brahim je suis un Kichou je te conner pas alors dégage

Zizou Kichou Respectez vous Mr bouzid

Bouzide Haouchine CEST pas pour toi khali mouloud je te respecte toujour m est dahmane qui a ma dit bouzida jait dit Mon avie c est tous il me respecte pas je ma apelle bouzid

Brahim Dahmani La prouve tu es mal poli mal éduqué bien sûr que tu me connais pas parce que tu n'es pas de athsaida

Zizou Kichou Écrase le niveau et bas à ton âge j'ai fait l'Europe et les u.s.a Cuba et le mexique

Brahim Dahmani Prove you are badly polished badly educated of course you do not know me because you are not from athsaida

Prouver que tu es mal poli mal instruit bien sûr tu ne me connais pas parce que tu n'es pas de athsaida

Mouhamed Saadi  Je lance un appel au groupe de l association du village athsida que celle ci est pour tous les villageois pour travailler enssrmble pour le bien du village et non pour l etat puisque ainci ne conssiderer pas des gents ses des curieux ou que vous jugez a lesilliminer du cite le feisbouc est internationnal

 

REACTIONS

Commentaires

Semhane Khelil Bon courage tonton!
C'est bien dommage pour la situation mais tu as tout le mérite d'un avant-gardiste et homme éclairé.

Meriem Saadi Je ne sais quoi dire....
Connaissant un peu la mentalité locale , je savais que ça n'allait pas être facile et qu'il fallait rassurer et mettre de l'eau dans son thé.
Mais continuer à entraver une action si salutaire et complètement interne aux familles du village , ça devient incompréhensible et surtout dommageable aux résidents.
Je sais tonton Omar que vous n'avez pas économisé vos efforts ainsi que ceux qui ont à coeur notre village et qui vous épaule tant qu'ils peuvent.
Faites attention à votre santé au bien être familial. J'espère qu'il y aura moyen de finir votre entreprise et que ceux qui ont quelque chose à dire sont prié d'agir plutôt car le travail ne manque pas. Et les initiatives sont les bienvenues.

Salem Saadi Dommage...

Ahcene Bouazza Bonjour Da Omar
Il n est pas question de laisser un travail gigantesque aller a la derive
On doit periniser quelque soit les Entraves et les obstacles l ecole doit
Et devrais vivre et etre un benefice Pour nos enfants je sais que tu es
Un roseau tu te laisse pas faire moi En tout les cas je suis avant gardiste
De tout qui concerne l ecole le village et la communaute Ils auraient toujours des brebis galeuses on as une dette envers nos Aieux nos parents cette terre on la
Laisse pas aux predateurs Omar on t as choisit et elu tu es le President de cette association

MD Yanni Je le dirai Da omar c'est notre tête il nous as réuni un grand merci à notre grand je le supporte avec toute mes force.

Meriem Saadi Bien dit Ahcene Bouazza du baume au coeur. Merci

Ahcene Bouazza On se laisse pas faire l ecole doit Renaitre de ses cendres quelque Soit le prix a payer Habba mine habba ou kareha mine Karih
Il y as une association qui se met A naitre en toute legalite et inchallah elle va activer dans la Transparence la plus totale Le train a demarree il n attend personne Bonne journee meriem je sais que Tu es comme tenace et je ne renonce jamais

Sophie Neil Ohhh ! Dommage tonton

Yamina Cheri Courage, Omar, Tu t'es surpassé, t'es parti de bonne foi, Tu n'as aucun reproche à te faire au contraire c' est tout à ton honneur quant aux incompréhensions ,Elles font partie de notre quotidien. Bien à toi prends soin de toi

Omar Bouazza à:

Dahmane je vais te raconter une histoire :

 

Dahmane bonjoir. Je vais te raconter l'histoire des arts martiaux notamment l'exploitation de la force de l'adversaire pour le terrasser. Un jour, un maitre était en contemplation d'un saule dont les branches pliaient sous la neige abondante. Comme ces branches étaient souples et résistantes, elles pliaient, pliaient pliaient encore et encore sous le poids et la force de la neige, arrivée à un certain point de rupture, elles mettaient à leur avantage cette masse de neige et se redéployaient à une vitesse vertigineuse, déséquilibraient et rejetaient au loin cette charge envahissante. Le maitre observa le comportement de ces branches plusieurs jours de suite. Et c'est là qu'il découvrit que les branches du saule se servait de la force et de l'élan de l'adversaire pour le contre carrer. Certains arts martiaux basent leur technique sur la force de l'adversaire à qui il donnent du mou pour ensuite l'aider a pousser encore plus fort ce qui le rend vulnérable à une petite poussée dans le même sens pour le déséquilibre et le mettre par terre. J'espère que tu as saisi l'allégorie. En somme, le saule qui est cet arbre majestueux plie mais ne se casse pas. Il reste toujours debout dans sa majesté. On en a vu d'autres. l'école, l'école, et encore et encore l'école renaitra de ses cendres n'en déplaise à tous l'univers. Allah Ma3a el mouhsinines wel 3ibad essalihines. Il y a comme ça des hommes battis dans du bois dur, dur. PS/ Notre communauté est relativement modeste, nous avons besoins de tous les bras de ses membres mais surtout pas de gros bras et de forts en G..car les compétences et les capacités cérébrales pour réfléchir, nous en avons à profusion. En ce qui me concerne, personne n'est à marginaliser pour peu qu'il se montre disposé à apporter une contribution pour l’intérêt général.Nous sommes tous une grande famille, alors tous pour un...village. Ma considération et mon profond respect à toutes et à tous. Fraternellement.

Omar Bouazza

Partager cette page

Repost 0
Published by Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida)

Présentation

  • : Le blog de Athsaidha (Ouled Saida) - Omar BOUAZZA
  • Le blog de Athsaidha (Ouled Saida) - Omar BOUAZZA
  • : HISTORIQUE ET GENEALOGIE DU VILLAGE
  • Contact

Recherche

Liens