Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2017 7 06 /08 /août /2017 09:54

EN RUPTURE DE BAN,

 

Tout ce qu’on peut concéder par devoir de l'amitié.

 L’Amitié,

Quel mot si tendre, doux et apprécié,

Il n’y a pas meilleur sentiment que de savoir que l’on possède des amis, des vrais, des inconditionnels.

 Les interconnexions sont régies par des obligations morales dues à certains types de personnes seulement, et qui sont nos ami(e)s.

 Il s'agit par exemple d’une réciprocité singulière de sentiments et d’ententes qui créent des devoirs plus forts qu'envers les autres.

Ces obligations sont justifiées par un engagement implicite des personnes à qui elles incombent.

 

A ce titre, je tiens à vous remercier toutes et tous de toute la profondeur de mon âme pour l’honneur et  les égards que vous me témoignez.

Je remercie vivement, chacun en son nom, les signataires de cette motion de confiance et Dahmane Dahmani son initiateur.

Je remercie aussi et tout particulièrement tous ceux qui y ont été sensibles et ayant répondu avec un écho des plus encourageants et mobilisateur.

J’ai été  très honoré et très touché par toutes ces marques de sympathie et de soutiens chaleureux de la part d’un aussi grand nombre d’entre vous.

 

Je suis sensible à tant d'éloges aussi, lesquels ont été focalisés exclusivement sur ma personne au point d’avoir frustré certains autres -tant pis pour eux-.

On aurait dû tous, se donner la main pour constituer un potentiel et faire partie de la solution.

Vous avez focalisé et comptabilisé toutes les marques honorifiques sur mon crédit exclusif sans laisser un petit chwiya aux...autres.

Faisons amende honorable et laissons les portes ouvertes à tous ceux qui désireraient reprendre le flambeau et apporter leur pierre à l'édifice qui ne peut s’ériger qu’avec la somme de toutes les énergies...volontaires.

Je cultive énormément de respect pour vous toutes et vous tous.

Merci encore pour votre confiance.

Et je merci tout spécialement tous ceux qui ont répondu favorablement à l’initiative de Dahmane et marqué leur soutien à travers leurs messages et leur appels insistants pour me convaincre de ‘’rempiler’’.

Vos intentions à toutes et tous vous honorent, mais;

si je concédais un repositionnement face à votre insistance et aux multitudes de vos messages et sollicitations, aussi convaincantes les unes que les autres,  je me ferais violence  (par considération pour vous) et prendrais encore sur ma personne en me soumettant à ce désir unanime que vous avez manifesté.

Comme un vieux soldat discipliné et toujours disponible et paré, je n’aurai pu que rempiler à l’appel du devoir qui vient sonner à ma porte.

J’aurais peut etre pu constituer l’homme de situation aux yeux des personnes qui savent apprécier et évaluer les compétences, mais loin de moi l'idée d’une incarnation de l’homme providentiel.

Je m’interdis toujours de me présenter en tant que pourfendeur de toutes actions qui pourraient être entreprises par des tiers, surtout dans le sens de l’interet collectif.

En d’autres circonstances, je me serais, le plus naturellement du monde, remis au service de cette collégialité militante pour l’intérêt général et l’émancipation et le développement de notre collectivité.

 

Cependant, je n’aurai jamais, au grand jamais, failli à mon devoir citoyen si certaines conditions, d’ordre relationnelles surtout, ont été d'emblée réunies.

C’est pour cela que je me suis (re)octroyé le droit unilatéral de reprendre le chemin inverse pour ne plus avoir à faire face à des courants contradictoires, des comportements sournois et des pressions inconsidérées.

A mes yeux et pour toutes personnes sensées, de telles attitudes intentionnelles sont gratuites, injustifiées et répréhensibles.

Pour ceux qui ne veulent pas s'impliquer, n'essayez plus de diviser.

Nos ainés disaient: ‘’el djerh yets ghiz yhallou, yir el hadra thets ghiz eth rennou’’ (une plaie creuse et finit par se cicatriser, la médisance creuse en profondeur à l’infini).

 

Puisque l'opportunité m’est donnée ici, je tiens à clarifier certaines choses et tranquilliser certains esprits tourmentées qui en font une fixation.

Si je me suis dévoué fi sabil Allah, -en ces lieux, on arrive mal à admettre que l'on puisse se dévouer par charité, sans rétribution et sans aucun intérêt personnel-.

Si je me suis engagé dans la restauration de notre unique patrimoine historique qu’est l'école, c’est par une sorte de motivation intérieure et spontanée parce que je me sentais débiteur envers mes ancêtres.

Ce n’est:

  • ni intéressé par une contrepartie quelconque et/ou une rétribution matérielle comme supputée et susurrée par ci par la;
  • ni pour en faire un produit d’appel pour un projet inavoué qui consisterait en un hôtel touristique que j’aurais à ouvrir chez moi;
  • ni par condescendance, ni encore moins par avidité de paraître et m’attirer de la considération;
  • ni me mettre sous les feux de la rampe, (a noter que le concept des feux et de la rampe est inconnu en ces lieux) ;
  • ni pour me faire un nom et/ou une réputation à asseoir dans ce petit village;

étant entendu que ma carrière, mon nom et ma réputation se trouvent derrière moi (un oeil sur mon profil sur le blog ou sur FB peut surprendre et convaincre les malveillances).

  • ni par ailleurs acheter ni corrompre qui que ce soit. Je suis loin d’incarner un Pablo Escobar local.
  • ni encore moins soudoyer, asservir et aliéner à mon service toute une communauté.
  • ni pour accéder au rang de serviteur nègre de ces "Missiés" affecté au curage des “zigou”.
  • etc., etc

Oh! Une poignée de scénaristes pour beaucoup d’intrigues (HollywoodSghidiennes).

 

Toutefois, nous avions tous appris de petites choses de nos expériences récentes, et avions vérifié un postulat de base qui stipule que :

  • seule l’union de tous pourrait constituer une force et
  • ‘’un pour tous et tous pour un’’ renforcerait la cohésion sociale pour que de concert on puisse affronter les contingences de la vie et maintenir toujours le cap vers le progrès.

 

Pour ce faire:

eu égard aux multitudes d’occasions qui se sont présentées a toute la communauté villageoise pour lever certains préalables qui ont de tous temps grippé les mécanismes de la machine sociale et rouillé les ressorts du développement et du progrès;

il faudrait:

  1. Porter une attention envers l'école qui constitue un avoir historique inestimable.

La suite ne peut être effective et la maturation d’autres actions complémentaires ne peuvent être envisagée sans:

  1. l'adhésion et l’IMPLICATION VOLONTAIRE de la composante humaine, notamment celle résidente sur place,
  2. la mobilisation autour de questions fondamentales engageant la vie citoyenne et les bons rapports vie sociaux ;

comme par exemple: les sorties à thème groupées, les bénévolats, les volontariats, de petits travaux de voiries, d’entretien et de salubrité, d’assistance dans les démarches administratives et autres) ;

  1. l’organisation sociale dans les plus brefs délais par un organe associatif réglementaire de direction des affaires du village ;
  2. la cohésion sociale, comme condition sine qua none;
  3. l'implication et la mobilisation d'ensemble, sans aucune exception.

etc.etc.

 

‘’Just facts’’: les faits rien que les faits...comptent.

Le verbiage entretien la sénilité.

Les intentions verbales non suivies d’effets et de faits concrets ne sont que des effets de langue de bois

sans aucune efficacité.

''Le bonheur c'est lorsque vos actes sont en accord avec vos paroles'' Mahatma Gandhi.

Mais…le débat, cette lettre morte, est l’apanage d’une immobilisation en position parking.

 

En ce qui a trait a mon engagemet personnel:

La Grande et admirable Madame Meriem Saadi,

dans le chapeau de son message sur FB, a parfaitement psychanalysé l’état d’esprit qu’est le mien en ce moment précis.

Elle écrit:

‘’Tonton Omar.

A votre âge on a envie de profiter de ses enfants et petits enfants.

On a envie de calme et un besoin de méditer.

Être choyé.

Prendre la vie du bon côté, profiter d'une certaine douceur après une vie de responsabilité et de labeur… /…

Et suite..’’

 

Tout à fait.

En fait, toutes mes aspirations ont été résumées dans ces quelques lignes qui décrivent des besoins et des sentiments de l’heure tout à fait vrais et légitimes. 

Merci Meriem pour avoir parlé concisément pour moi.

Sache que, malgré les vacheries de la vie, il y a comme ça des moments où j’envie les vaches qui paissent dans les vertes prairies et qui regardent sereinement passer les trains.

Quelqu’un a dit, bien a propos des travers de la vie:

‘’très souvent, j’ai envie d'être une gomme pour effacer l’immondice humaine’’.

 

Oui, la compréhension des choses semble difficilement accessible par la cohabitation, mais selon moi, elle ne peut venir que par la force de l’intime méditation.

Pour réellement comprendre certaines choses, et établir un trait d’union et des points de relations avec l’autre, notre jugement et notre rationalité sont faussés par:

  • le recours que nous avons souvent fait à notre vécu,
  • la relation prépondérante avec notre milieu social et l’environnement qui nous a vus grandir.

Tout cela se fait implicitement, sur la base d'une réalité qui apparaît comme évidente pour nous.

Mais, ‘’comparaison n’est pas raison’’

 

Le mot de la fin:  L'Alzheimer prend doucement place en nous pour effacer de nos mémoires les (mauvais) souvenirs de nos plaies.

 

A propos de ce tintouin récurrent autour de la restauration de l’école, donnant du grain à moudre et alimentant l’actualité du village depuis septembre 2016;

 

POUR MOI:

“LA MESSE EST DITE”

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

PS/- Mention spéciale à l’adresse de Dahmane Dahmani.

 

Dahmane mon Frère, mon grand Ami,

Que tu sois en Californie, à HangZou et Hong Kong en Chine, ou alors en Thailande ou en Indonésie ou dans tous les pays et continents que tu as sillonnés, TA PENSÉE A TOUJOURS ÉTÉ POUR ATHSAIDHA le village qui t’a vu naître.

Actuellement tu es très loin de nous ;

tu es au pays de l’empire céleste, pays de la grande muraille, pays de Confucius.

Je sais, qu’aussi loin que soit l’endroit où tu te trouves, tu éprouves de l’amertume pour la situation actuelle,

Je sais aussi que si elle savait, la Chine entière te témoignerait sa compassion parce qu’elle aussi connaît la valeur réelle de l'identité et de la terre natale qu’elle a défendue durant des siècles contre l’empire du soleil levant,

Je sais aussi combien est profond ton regret et pesantes la contrariété et la déception,

Je sais aussi combien est douloureux le renoncement.

Pour toi qui t’es investi pour la cause et mis tout ton cœur.

Tu as consacré ton temps, beaucoup de réflexion.

Tu t’es impliqué corps et âme bourse déliée, pour apporter du renouveau a toute une communauté,

Toi qui voulais consacrer une partie de ta vie et le gros de tes moyens propres pour la concrétisation de plusieurs projets d'utilité publique  -qui en fait profiteraient à tous-. 

Dahmane, crois moi, ce n’est pas  faute d’avoir essayé, mais...

Les Anglais disent: ‘’on peut conduire un cheval à l’abreuvoir, mais on ne peut en aucun cas le forcer à boire’’... (s’il n’a pas soif ou n’a pas l’envie).

Je t’avoue que moi aussi j’y ai cru.

Certes, je laissais la porte ouverte à un petit doute qui au fil du temps s’est dissipé en moi.

Crois moi;

La postérité est équitable, elle n’est pas sélective encore moins dupe et versatile.

Légitimement, elle témoignera de toutes ces bonnes actions à ton actif.

Elle se fera un devoir de les graver en ton honneur sur le ‘’panthéon’’ de l’histoire.

Pour nos actes d’ici bas, Seul Dieu demeurera le Juge Impartial.

Qu’Il Soit Loué et qu’Il te Donne la santé et longue vie pour réaliser d’autre BA dans d’autres contrées plus avenantes.

Très reconnaissant pour ta contribution et les efforts que tu n’as au grand jamais ménagés.

J’ai de tous temps eu ton écoute et ton attention.

Toujours au diapason,

Amitié indéfectible,

Avec mes sentiments fraternels.

Omar Bouazza

omarbouazza2@yahoo.fr  

 

ANNEXES

MOTION DE CONFIANCE

Le 02 aout 2017

Par Dahmane Dahmani

à 15:12

Azul Fellawen tous et toutes,

Tout d abord je vous souhaite tous et toutes de tres bonnes vacances d ete avec vos familles et amis...

Felicitations a tous nos laureats du BAC2017. J'attends avec impatience la remise des certificats et cadeaux que la Fondation Dahmane Dahmani sponsorise. Cette remise de prix sera tenue a l ecole de Ath Saidha au debut du mois de septembre.

Parlons de le cole de ATh Saidha et du village lui meme, je voudrais en mon nom et aux noms de tous les signataires de la MOTION ci dessous.

JE DEMANDE A TOUS LES MEMBRES DE CETTE PAGE DE "ATH SAIDHA THADARTH ANAGH" QUI ADHERE ET SONT D ACCORD AVEC LA MOTION DITE D ENVOYER UN MESSAGE PERSONNEL A DaOMAR BOUAZZA (comme on l'appelle tous/toutes) DE TOUT D ABORD LE REMERCIER POUR TOUT CE QWU IL A FAIT POUR L ECOLE ET LE VILLAGE ET DE LUI DEMANDER DE REVENIR COMME "NOTRE LEADER" POUR CONTINUER SON TRAVAIL ET SES TACHES NOBLES POUR LE BIEN DU VILLAGE!.

AUSSI UN "LIKE" (Pour ce qui n ont pas le temps de rediger un petit message) SERA AUSSI SUFFISANT...

VOICI LA MENTION DE CONFIANCE:

Nous soussignés, nous, membres du comité provisoire de la Motion de confiance dont les noms suivent;

Mouloud Dahmani

Dahmane Dahmani

Chafiks Dahmani

Ahmed Saadi

Samir Saadi

Ahcene Bouazza

Salim Chafik Dahmani

Zineddine Kichou

Salem Saadi

Salah Bouazza

Abdelghani Dahmani

Mourad Dahmani

Salem Dahmani

SAM Bennasser

Nacera Dahmani Fedel

Meriem SAADi

Meriem Dahmani

Lila Saadi

Rachida Saadi

Salima Dahmani

Proposons une motion de confiance à l’adresse de Monsieur Omar Bouazza pour le ramener à accepter de revoir sa position marginale et de repli sur soi et nous faire l’honneur de reprendre en charge le management des affaires du village , selon sa convenance et à ses conditions exclusives.

Nous nous engageons quant a nous, a lui apporter un soutien sans failles et a le soutenir dans ses actions et les taches de redynamisation du village qu’il aura a mettre en oeuvre.

Pour toutes les personnes, soucieuses et jalouses de leur village;

pour ceux proches et/ou lointains de tous nos ami(e)s solidaires de notre démarche;

nous vous sollicitons et vous prions de marquer votre position à travers un commentaire succinct ou tout simplement par la mention - d’accord ou objection -, un like conviendrait aussi.

Toute position non exprimée sera considérée comme un accord tacit.

Tous ensembles, agissons pour l'intérêt général, la pérennité du site ancestral et consolidons l’avenir des jeunes enfants résidents.

AFOUS GH FOUS FEL DJERRA AL WALIDINE !

Commentaires

Sam Bennacer :

Je soutiens toutes vos actions dignes d un grand homme sage et serein vous êtes la générosité" même et la voie de la sagesse votre verbe et votre politesse intellectuelle n ont rien d égale a personne tenez bon cher ami et cousin de sang faite ce que votre conscience vous dicte appropriée nous sommes reconnaissant et impuissant de réaliser le un centième de ce que vous faite ni de prés ni de loin.

Quand aux éloges je dis vrai et en toute spontanéité. J’approuve que dans cette vie les enfants d’abord le reste après Je me fais un plaisir de vous lire et de retrouver ath saida beaucoup de nostalgie et de souvenir embaume mon cœur car je reste égale a mes origines et a mes valeurs Merci.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ahcene Bouazza:

D accord 100/100 avec cousins et

Cousines et avec OMAR BOUAZZA

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dahmane Dahmani:

Je vous prie à tous et à toutes de partager le msg de la motion avec ceux qui n’ont pas accès à la page de Ath Saidha Thadarth Anagh... Merci... Thanmirth...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ghanou Ghanou:

Ben Bonjour Omar Bouazza.

Au nom de la famille BENNACER, je tenais à vous exprimer notre profonde gratitude car depuis maintenant deux ans, vous ne ménagez ni votre peine ni votre énergie pour rendre notre village plus radieux.

Nous espérons pouvoir encore avoir la joie de compter sur votre présence parmi nous. toute notre sincère gratitude.🤗💯

Vous êtes le gardien de mémoire du Village Ath-Saida Tous nos ancêtres sont fières de vous. une foi de plus UN GRAND MERCI Da Omar

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Meriem Saadi:

Tonton Omar.

A votre age on a envie de profiter de ses enfants et petits enfants.

On a envie de calme besoin de méditer.

Etre choyé.

Prendre la vie du bon côté, profiter d'une certaine douceur après une vie de responsabilité et de labeur.

Mais le devoir vous appel et vous avez devancé l'appel en vous engageant pour le bien de la communauté.

Les résultats sont visibles, vous avez fait bouger ce qu'on a fini par croire inamovible vous avez créé une dynamique vous avez fédéré autour de vous.

Vous avez donné envie d'avoir envie et de croire que c'est possible que notre village ne sera pas voué a l’abandon et l'oubli.

Vous êtes la personne idéale pour ce genre de missions votre exemplarité sur tout les plans fait que vous êtes l'homme de la situation et votre sagesse complète le tout.

Malgré les incompréhensions les maladresses on vous demande humblement de reprendre votre baton et de continuer à guider la relève.

Et de poser de solides jalons.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Asma Ben :

je suis d'accord avec vous tonton Dahmane Dahmani on remercié 3ami Omar Bouazza infiniment et on espère que vous serez tjrs au guide de notre village il a vraiment besoin de gens comme vous et ami dahmane et plein d'autre pour le rendre comme un paradis... que dieu vous gardes et vous protèges.. au nom de la famille BENADROUCHE .salam :)

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 Dahmani Salima :

À tonton Omar,

vous êtes le seule qui a eu le courage de ramener une vie à ce village, ton énergie et ton dévouement ont créé un mouvement vibratoire qui en découle l'énergie positive dans notre dachra,je vous dit non à l'amertume et au désespoir.tant qu'il ya un grand homme affable et digne de son engagement, courage tonton on est avec toi,j'attend ton appel pour une énergie positive

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Brah Saad :

Un grand bonjour a tous

Je pense est bonne initiative

Oui entièrement pour intérêt général

Et. dire. Aussi que notre village est exemplaire

Brah Saad Avec une participation et échange des avis entre l'un et l'autre , avec un emploi du temps pour des réunions avec des mots d'ordre du jour afin d'avancer sur toutes chose

Tout ça ce n'est que un avis de ma part

Brah Saad A bientôt

Partager cet article

Repost 0
Published by Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida)
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Athsaidha (Ouled Saida) - Omar BOUAZZA
  • Le blog de Athsaidha (Ouled Saida) - Omar BOUAZZA
  • : HISTORIQUE ET GENEALOGIE DU VILLAGE
  • Contact

Recherche

Liens