Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2017 7 13 /08 /août /2017 14:06

 

 
Mustapha bonjour.
 
Merci beaucoup pour l’attention que tu portes a mes publications.
 
A la lecture de ton post, comme le petit poucet avec ses cailloux, je me suis mis à
rassembler mes souvenirs.
C’est vraiment trop loin mais je garde des bribes de souvenirs diffus.
Hamidi (Ida3mache), oui d’autant plus que Slimane qui m’a rendu visite en mars dernier pendant les travaux de restauration de l'école, a rafraîchi un vieux souvenir puisque c’est mon défunt père qui l’a inscrit à l'école du Mont Riant en haut du Telemly en 1958/1960.
Comme il était plus jeune que moi, pendant son initiation, il faisait le trajet en ma compagnie.
 
En 1962, sous la pression des ultras OAS, nous avions quité le quartier européen du
haut du Telemly-Alger pour le Bled.
Dahmane Dahmani (il avait 6 ans) et sa famille étaient du voyage...Une même aventure, aller/retour, de deux familles dans le même camion de feu Bachi H’miti Rbi Yrehmou.
 
J’ai été inscrit pour un trimestre - Avril à Juin - chez les pères blancs à Ighil Ali juste pour finir mon année scolaire 1962 interrompue précocement par la précipitation des événements dramatiques de l’époque.
Pendant ces trois mois, je faisais l’aller retour du village jusqu'à Ighil Ali à pieds tous les jours.
C’est peut etre la que l’on s’est croisés tous les deux.
Mon cousin Ferhat aussi, Rabi Yerahmou, a fait l'école d’Ighil Ali post indépendance 1962.
 
 

 

  • Quant à ce qui a attiré ton attention a propos du village etc.

     

 

Jules César a dit:  «Veni, vidi, vici »-« je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu ».

 

Moi même, je suis venu, et loin, très loin etait ma provenance, c’est un fait.

J’ai entendu des vertes et des pas mûres,

j’ai vu (et on m’a fait voir en fait de toutes les couleurs),

 

  • J’AI TOUT DE MÊME APPRIS (comme quoi on apprend à tout âge).

Succinctement:

Que je dérangeais l’ordre établi.

Par conséquent, j’ai aussi compris...on n’a, sournoisement bien sur, pas manqué de me faire comprendre qu’il fallait tout simplement repartir auprès des miens et retrouver ceux de mon environnement NATUREL.


 

Confucius a dit: “Lorsque vous faites quelque chose, sachez que vous avez contre vous ceux qui veulent faire la même chose, ceux qui veulent faire le contraire et l’IMMENSE majorité qui ne veulent rien faire’’.

 

Moi j’ajouterai La devise de ceux qui vous disent:

Moi je ne fais rien et ne travaille pas, par conséquent tout doit s'arrêter de travailler.

Moi je ne fais rien et de ce fait, toi ne fais rien.

Si tu t’obstines à faire et/ou entreprendre, moi je me ferais fort de tout défaire.

 

Et pour se faire des ennemis rien de plus facile, il suffit  de faire...juste ce qui sort un petit chwiya de l’ordinaire.

Et si on s’efforce de méditer sur la connerie humaine, on n’est pas sorti de l’auberge surtout que:

“Le problème de certaines mentalités trop fermées, c’est qu’elles sont accompagnées de bouches trop ouvertes”.

 

La tragédie:

“on peut aisément pardonner à l’enfant qui a peur de l'obscurité.

La vraie tragédie de la vie, c’est lorsque les hommes ont peur de la lumière” Platon

 

Moralité:

“C’est proprement ne valoir rien que de n'être utile à personne” Descartes

 

  • je n’ai pas vaincu parce qu’en fait il n’y avait rien à vaincre en face mis à

part la bêtise et je n’y pouvais rien la ou Albert Einstein a échoué et il l’avoue:

Il dit,  “Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue."

 

Cher Mustapha, Il y a tellement a dire que je me contente de ces citations qui résument la complexité de la nature humaine et la situation mieux que tous les laïus.

 

Cependant, cette aventure n’a pas été vaine et sans intérêt.

Même si c’est sur le tard, je me suis recadré sur les conceptes locaux de l'amitié, de la famille et des proches, de Tirougza, et de la convivialité, sur les rapports sociaux, la sournoiserie, et tant et tant de choses très utiles par ailleurs.

 

Je crois savoir que tu vis a Paris loin de ce tumulte.

Bienheureux.

 

Je suis toujours content que l’on puisse retisser le fil des retrouvailles avec tous les proches et les connaissances que nous avions perdus de vue.

Encore une fois je te remercie et je me réjouis de ton intégration dans la liste d’amis.

 

Que Dieu nous Vienne en aide pour réaliser tout ce à quoi nous aspirons.

Que Dieu Écoute les bonnes intentions et Guide et Assiste tout un chacun dans les bonnes oeuvres et les bonnes actions.

Que Dieu Attendrisse les coeurs, Ouvre les consciences et Tempère les hypocrisies de ce bas monde tellement versatile et  ingrat.

Bien a toi.

 

Omar BOUAZZA

omarbouazza2@yahoo.fr

 

Le village n'Ath Hlassa
Le village n'Ath Hlassa
Le village n'Ath Hlassa

Le village n'Ath Hlassa

ANNEXE:

Cher omar: la decouverte de ton sur fb il y a qqles semaines de cela est venue me rapeler de vagues souvenirs d il y a 63 ans à l ' école du village puis plus briévement à ALGER au début des années 60 alors voisins avec la famille HAMIDI. Cela étant et méme si je ne maitrise pas tous les éléments nécessaires j ai cru comprendre que tu es la cheville ouvriére de la restauration de notre unique patrimoine historique et de la redynamisation d un village longtdmps deserté pour raisons economiques. Je salue également la justesse et la qualité de tes publications qui forcent le respect. Alors que ta derniére publication fait état d 'un terrain miné par sans doute des individus qui n' ont d égale que leur ignorance , je me joins à toute l 'équipe de bàtisseurs qui te soutient pour reprendre ta noble mission. Salut l ' artiste.

Partager cet article

Repost 0
Published by Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida)
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Athsaidha (Ouled Saida) - Omar BOUAZZA
  • Le blog de Athsaidha (Ouled Saida) - Omar BOUAZZA
  • : HISTORIQUE ET GENEALOGIE DU VILLAGE
  • Contact

Recherche

Liens