Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 18:03

 

 

 

Interpellés par notre passé

        

       

 DSCN2092-copie-1Quand Jacques Godbout  disait que « Les villes sont la nature façonnée par l'homme, à son image et à sa  ressemblance. »

      Quand on disait que les animaux parlaient, je croyais en lisant des fables que cela n’était que le produit de l’imagination féconde de La Fontaine.

Ne serait ce pas de même pour notre patrimoine ?

      Les œuvres architecturales dont nous avons héritées ne nous interpellent elles pas, elles aussi?

      Les poètes pourraient transcrire et rendre audibles les cris de cœur de ces murs, de ces portes et de toutes ces réalisations qui résistent aux aléas du temps et à la ‘’prédation’’ de l’homme.

      Ces fabuleux écrins qui témoignent d’un savoir faire avéré semblent nous dire :

Ø ‘’ non, votre indifférence n’aura pas raison de nous ;

Ø non, nous ne disparaitrons pas et nous demeurerons toujours là ;

Ø oui, bon gré mal gré comme le phénix… nous vous survivrons’’.

Au regard de ces joyaux architecturaux, nous pouvons aisément évaluer combien nos aïeux étaient ingénieux, inventifs  et en avance quelques fois sur leur temps ?

  - Observez bien les contours des portes et des fenêtres - maçonnés avec les produits locaux en l’occurrence la pierre, la terre et le bois brut-.

  - Observez comment les venelles du village ont-elles été dallées (en pierre bleue).

- Observez la couverture des toits en terre étanche.

- Observez le liant (produit du terroir) ayant servi à murer les maisons.

 - Observez l’aplomb et la largeur de ces mêmes murs.

-- Observez le soin apporté à la taille de la pierre etc.

      Hélas, la modernité et l’urbanisation sauvage copiée sur le modèle des villes, enlèvent leur âme à ce qui subsiste encore de ces atypiques villages ancestraux.

      Quel dommage qu’un tel patrimoine s’effiloche comme un bel habit démodé, usé par le temps et que l’on remise au rebut.

      L’intelligence par contre, commande de veiller à:

«la préservation de l'identité des villages, pour y conserver le lien social et la convivialité qui font leur force».

Même en état de vestiges, une attention particulière doit leur être témoignée par respect à leurs bâtisseurs. 

Si nous contribuons par omission à la disparition du legs transmis par nos ancêtres, alors de quoi pourrions-nous nous enorgueillir ?

Chaque être humain a besoin d’une identité pour affirmer son existence; 

 Et, à notre tour, qu’aurions nous laissé à nos descendants comme mémoire vers laquelle ils pourraient se retourner pour trouver un ressourcement ? 

     Cogitons sur cet adage populaire très riche en enseignement: 

‘’ le neuf chéris le et l’ancien ne le déconsidère pas

- ejdid 3azou oul kdim la tfarete fih -’’.

 

 

Omar BOUAZZA 

Omar BOUAZZA

 

omarbouazza2@yahoo.fr 

 

Photo0560


 

 

Photo0577

 

 

 

 

Photo0589 - Copie

 

 

Photo0580

 

Photo0584

 

Photo0587

 

 

Photo0586-copie-1

 

 

Photo0588

 

DSCN2179 Abdoune Malek

 

Photo0583

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Omar Bouazza Athsaidha
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Athsaidha (Ouled Saida) - Omar BOUAZZA
  • Le blog de Athsaidha (Ouled Saida) - Omar BOUAZZA
  • : HISTORIQUE ET GENEALOGIE DU VILLAGE
  • Contact

Recherche

Liens