Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 17:20

Aux fidèles amis du blog

            En date du 28/06/2014, Monsieur Michel De Chaldée de Paris, nous a sollicités pour une localisation d’une chanson du terroir.

En plus des remerciements de nous tous, et qu’il en trouve ici l’écho, nous lui devons des égards pour avoir redonné vie à un patrimoine culturel ignoré sinon perdu à jamais.

C’est un plaisir pour l’oreille, surtout lorsque l’on a été bercé par ces mélodies dans son enfance.

Ecoutons la sur YouTube (appuyez sur la touche Clrl + clic sur le lien)

https://www.youtube.com/watch?v=Cf1EphqBQ0g

et, faisons l’effort pour satisfaire cette honorable demande…(tout en rythme)

Conjuguons nos souvenirs et nos connaissances pour donner une identité à ce joyau de collection muséal.

 ‘’Même si une brindille est faible, un paquet de brindilles est très résistant ‘’

Musicalement votre ;

Omar Bouazza

Bouazzaomar47@yahoo.fr

 

 

 

Le Samedi 28 juin 2014

 

Bonjour,

J'ai trouvé votre e-mail sur le blog que vous consacrez au village d'Ath Saida. Je me permets de vous contacter car j'ai retrouvé un enregistrement de chants interprétés par quelqu'un de ma famille dont j'ignore l'origine. D'après les chercheurs auxquels je me suis adressé, cette personne chante dans une variété de kabyle parlée aux confins des wilayat de Bouira, Bordj Bou Arreridj, Béjaia et Sétif. J'aimerais beaucoup aboutir à une localisation plus précise.

 

L'enregistrement date de 1975. Je l'ai déposé sur internet :

http://youtu.be/Cf1EphqBQ0g

Auriez-vous l'amabilité de me dire si c'est un parler de la région de Boudjellil ?

Je vous remercie beaucoup par avance.

Sincères salutations,

Michel de Chaldée, Paris

 

 

1ére Réponse

 

Cher Monsieur bonjour

 

Je vous remercie de l’intérêt que vous témoignez à la culture Amazigh et de l'attention que vous avez manifestée pour notre blog.

J'ai écouté avec plaisir l'enregistrement sur ouTube.

Cela ravive les souvenirs des (achewik),

C’est le chant (quelques fois incantatoires) par lequel les femmes exprimaient leurs sentiments de joie, de tristesse, de deuil ou d’amour.

Par le biais de ce seul moyen d’expression (de contestation) dont elles disposaient, elles dénonçaient  l’oppression et les injustices qu’elles subissaient.

C’est aussi des comptines d’entant (anté TIC) que chantaient nos grands-mères à ses petits enfants rassemblés autour de l’âtre les soirs d’hiver.

A priori, l’accent et la sémantique sont différent de celui de la vallée de la Soummam et des versants nord et sud du Djurdjura.

J’ai relevé des ressemblances dans les pratiques et des similitudes avec le dialecte local dans certains couplets qui parlent de henné moulu par une tante, d’étourneaux et d’abricots ramassés par les enfants.

Certains mot s’apparentant à de l’arabe et l’abondance de la récolte d’abricots ramassés par les enfants dont il est fait référence dans la chanson, me font penser à la région berbérophone de Ngaous et Barika dans la wilaya de Batna ou le dialecte locale fusionne avec l’arabe (contextes historiques -la Kahina, Okba Ibn Nafâa etc.) ainsi que la culture à grande échelle de l’abricotier à l’origine de l’industrialisation de la localité par l’implantation de conserveries).

Ceci restant sous réserve, il y a lieu d’approfondir la question.

Les monts Chenoua (Tipaza), Bouzegza (Bouira), les Bibans et les Babars (Bordj, setif et Jijel), partiellement berbérophones, ne sont pas à exclure.

La quasi-totalité des couplets restant à déchiffrer, je réécouterai encore plus attentivement et je soumettrai directement et par le biais du blog  à d’autres personnes pour éventuellement retracer l’origine de ce parler.

Je ne manquerai pas de vous en faire part.

Restant à l’écoute et à votre disposition pour tous éventuels échanges sur des sujets divers, recevez mes salutations.

Cordialement.

Omar Bouazza

 

omarbouazza2@yahoo.fr 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Omar Bouazza Athsaidha
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Athsaidha (Ouled Saida) - Omar BOUAZZA
  • Le blog de Athsaidha (Ouled Saida) - Omar BOUAZZA
  • : HISTORIQUE ET GENEALOGIE DU VILLAGE
  • Contact

Recherche

Liens