Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 20:44

 Martin Luther King 

 

 

 

                      Réponse à un grossier personnage. 

                                                                       Wa3vivi

 

           Il se reconnaitra au détail qu'il partage avec la méduse: leur bouche et leur orifice de déjections sont confondus.

 

            Mon éducation et mon respect pour les lecteurs du blog me dictent l’obligation de verser l’écrit que vous aviez commis, dans la rubrique commentaires du blog, dans le lieu adéquat et qui lui sied le mieux: la poubelle.

 

            En des termes des plus vulgaires, ces armes viles brandies par ceux qui ne cultivent  que l’invective et le langage ordurier comme seuls arguments;

vous vous en êtes pris à moi comme au village d’où vous êtes sans doute issu, puisque vous en parlez avec cependant très peu d’égards.

 

          Pour marquer ma fierté d’être un As3idhaoui d'origines et un algérois d’adoption, je revendique cette double appartenance.

 

      Très brièvement, c’est le lieu ici de contredire l’ostracisme criard dont vous faites preuve et vos griefs à l’encontre de tous ceux qui ne rentrent pas dans votre moule.

 

         Meme si la paternité, la possession ou une quelconque délégation expresse vous en seraient elles attribuées par une institution ésotérique, que je n’aurais pas à faire de l’autocensure ou à quémander à qui que ce soit mon identité et ma place dans ce village de mes aïeux.

Vous en déplaise, je m’octroie ce droit.

 

         Si par contre, quelque part, il est cultivé et entretenu le syndrome du nom de : affabulation;

la mythomanie étant pathologique, il peut être plaidé, pour votre décharge, des circonstances atténuantes.

 

         Mais, pourquoi cette volonté maladive et prédatrice qui consiste à vouer aux gémonies le passé de ce village et lui contester même son droit à l’existence?

         Mais, pourquoi tombe-t-on à bras raccourcis sur tout ce qui encense et revalorise ce patrimoine ?

Peut-être par un sentiment de frustration, on dérive vers son corollaire, l’autodestruction ?

 

         Certaines personnes qui s’érigent en senseurs devraient transcender leurs complexes et se départir de leurs petitesses d’esprit et de leurs louvoiements hypocrites qu’ils trainent derrière eux comme un sacerdoce.

 

         Eu égard à cette ‘’levée de bouclier’’, on en déduit que le blog dédié au village d’Ath Saidha dérange quelque part.

 

         Votre réaction en est la preuve la plus éloquente si besoin est.

 

         Je suis convaincu que d’emblée, il viendrait à l’esprit de nos amis lecteurs fidèles du blog, le proverbe qui parle des aboiements et de la caravane qui passe.

 

PS/ il n'empêche cependant que, malgré, bon gré, le village est désormais connu et reconnu virtuellement (domicilié et hébergé) et il trouve sa place sur la toile au même titre que... les grandes villes du monde (voire par Google: athsaidha).

A bon entendeur…au diable.

 

Omar BOUAZZA 
Ils nous ont enterrésn

Dans un autre contexte ça donnerait :

Ils nous ont ‘’enterrés’’.

Contrairement à ces fossoyeurs, ils ne savaient pas que nous étions de la BONNE graine.

PS/Une BONNE graine renait toujours… au printemps.

Le Coran : Une graine donne 7 épis, chaque épi donne 100 graines.

 

IMG 66041387132877

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Athsaidha
commenter cet article

commentaires

Abdelhamid Dahmani 12/12/2016 08:16

Je m'excuse pour certaines fautes de frappe , ou l'oubli d'un mot tel que : où je suis né , surtout , qu'ils sachent , telle ou telle . J'ai voulu rectifier , mais c'est impossible .

Abdelhamid Dahmani 12/12/2016 07:58

Ce blog , au nom de mon village natal où je suis , m'a fait beaucoup plaisir , ainsi mon village sera connu de tous , mais j'aimerais bien qu'on complète son histoire et surtoit celle liée à l'époque coloniale , car les gens attachent trop d'importance à cette époque , qu'il sache sa valeur et celles des hommes et des femmes de ce village .
Bref ! Revenons un peu à ceux qui préfèrent rester dans leur monotonie , c'est comme partout , il y en a ceux qui encouragent pour une telle ou trlle action et d'autres qui te disent laisse tomber ne te casses pas la tête , cela ne servira à rien tu te retrouveras tout seul , laisses aller les choses comme elles ont l'habitude d'être , les habitants ont l'habitude de mener leur vie à leur manière et d'un seul coup tu veux leur porter un autre mode vie . Et cest comme ça que ça se passe partout , Ma conclusion est , bien faire et laisser dire sans offenser quiconque ni s'attirer des ennuis . Qu'est ce que tu veux , la vie est faite ainsi , il y a toujours des pour et des contres , mais il faut traiter les choses avec sagesse . De Hafid Edehmène ( Dahmani Hafid)

hacen 04/04/2015 12:52

Bonjour omar oubouazza digne heritier de hadj akli rabi ath yarham.votre plume est incisive.pour tout les maux elle trouve les mots.je vous salue et bonne continuation.

Présentation

  • : Le blog de Athsaidha (Ouled Saida) - Omar BOUAZZA
  • Le blog de Athsaidha (Ouled Saida) - Omar BOUAZZA
  • : HISTORIQUE ET GENEALOGIE DU VILLAGE
  • Contact

Recherche

Liens