Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 16:50

 

 

L'AGORA DU VILLAGE:

 

Tdjma3th-Oufella

 

 

 

 

        Ces photographies  immortalisent  Thajma3th  (assemblée des sages)DSCN2102

 

Ils y en a deux assemblées au niveau du village.

 

        L’une dénommée Thajma3th Oufella pour les rassemblements de circonstances et/ou  pour les grands débats) ;

        L’autre dénommée Tajma3th g9ada érigée sous la mosquée pour les sujets courants et quotidiens notamment ceux post anté à la prière du vendredi.

 

  a) Combien de décisions ont été prises et combien de situations conflictuelles ont été aplanies, en ces creusets mythique, par nos aïeux???

C’est le schéma contemporain des deux chambres (haute et basse)

Comme quoi, nos parents lointains agissant collégialement et intelligemment, ont devancé les concepts politiques de démocratie et d'assemblée d'élus.

Ils y édictaient, les règles de conduite et de gestion des citoyens et de la cité.         

                                                                                               

b) La synergie entre la Mosquée et Thajma3th (assemblée des sages)                                                                                                                               

La mosquée était le lieu de piété mais aussi la tribune où l’on exposait devant l’Imam en présence de tous les priants, l’objet de tous différents ou tous autres conflits d’intérêts pouvant naitre de la cohabitation dans la cité.

 

La doléance étant entendue, une instance collégiale prend le relais pour suite à donner.

Exposée aux sages réunis en ce lieu mythique des villages Kabyles qui est Thajmaath, elle est traitée séance tenante ou différée à une date rapprochée.

 

Toutes solutions qui en découlent après délibération de cette autorité, laquelle est revêtue d’un pouvoir moral implicitement reconnu et respecté par tous, ne sauraient faire l’objet de contestations par les parties en conflit.

Tout contrevenant s’exposerait de fait à une condamnation unanime et exécutoire dont les plus légères se trouvent être l’amende (khtiya) et/ou la mise en quarantaine.

 

Et c’est comme cela qu’a été sauvegardée la cohésion communautaire à travers les époques.

PS/ J'espère que ce résumé répond partiellement aux questionnements de notre jeune génération (plusieurs internautes interpellent sur cette question).  . 

Omar BOUAZZA

omarbouazza2@yahoo.fr

Photo1196Photo1195

Partager cet article

Repost 0
Published by Omar Bouazza
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Athsaidha (Ouled Saida) - Omar BOUAZZA
  • Le blog de Athsaidha (Ouled Saida) - Omar BOUAZZA
  • : HISTORIQUE ET GENEALOGIE DU VILLAGE
  • Contact

Recherche

Liens