Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 octobre 2016 7 23 /10 /octobre /2016 09:58

http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2016/10/23/article.php?sid=203723&cid=8 

Chronique du jour : Ici mieux que là-bas
Les ancêtres redoublent d’actualité

Le soir d'Algerie du 23 octobre 2016

Par Arezki Metref
arezkimetref@free.fr

De qui, de quoi allons-nous donc causer aujourd’hui ? D’Apulée, tiens, comme par hasard !
Ça devient une habitude, ma parole. Parlons-en ! Et pour dire quoi ? Eh bien, pour donner la bonne nouvelle. La wilaya de Souk-Ahras rempile pour Apulée, un gars du coin. Après le colloque organisé in situ par le HCA en juin 2015, on a la bonne surprise d’apprendre que les gens du cru accueillent une fois encore le retour de l’un des leurs.
Il est heureux qu’un mec comme Apulée, qui a bourlingué à tout-va, regagne, 2 000 ans plus tard, ses pénates. Faut dire qu’il est accueilli, pendant tout ce temps, sous les lambris de toutes les académies du monde, mais que chez nous, chez lui, il est un pur SDF de la mémoire.
Pas de commentaire particulier à faire sur l’initiative, sinon peut-être celui-ci, d’un mot : si chaque région d’Algérie avait la bonne idée de mettre à l’honneur ses personnages historiques, on se retrouverait au bout du compte à reconstituer notre patrimoine national en entier.
Et si on parlait de Donat aussi, un autre SDF de la mémoire ?
Qui est-il celui-là ? Eh bien c’est celui à propos duquel le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, annonce la réalisation prochaine d’un film. Mais encore ? Donat est l’un des personnages les moins connus et les plus fascinants de notre histoire antique. Cet évêque numide du IVe siècle s’était rebellé contre l’autorité ecclésiale qui imposait des évêques non africains, vassaux de ses propres intérêts et non défenseurs de ceux des Numides. En caricaturant, on pourrait parler aujourd’hui d’«évêques harkis». Toutes proportions gardées, on pourrait s’aventurer à supposer que l’héritier contemporain de Donat aurait pu être le cardinal Duval, archevêque d’Alger qui avait pris fait et cause contre la domination coloniale.
Donat, à qui s’étaient ralliés 70 évêques numides, avait contesté le parachutage d’un évêque romain, revendiquant une représentativité ecclésiale locale. La réaction de l’Empire fut évidemment à la mesure de l’affront. On déclara que le donatisme était un schisme puis une hérésie. Les choses se corsèrent lorsque, passant du stade strictement religieux à un terrain plus social, les communautés donatistes persécutées furent rejointes par les Circoncellions, de redoutables guérilleros paysans itinérants qui brûlaient les fermes des nantis, exigeant la libération des esclaves et l’effacement des dettes des plus pauvres.
Et puis, parlons de… Dahmane Dahmani.
Les lecteurs qui ont eu l’indulgence de me suivre lors de mes pérégrinations californiennes de l’année dernière, devraient le connaître puisqu’ils se sont laissés conduire par lui. Dahmane Dahmani est cet ami algérien qui vit en Californie depuis plus de 40 ans. Pour autant, il n’a jamais coupé les ponts avec le pays. Et moi qui l’imaginais entre San Diego et Sacramento, il m’envoie un message l’autre jour pour me dire qu’il était dans son village de Kabylie, Ath Saâda, près d’Ighil Ali, dans la wilaya de Béjaïa.
Le 14 octobre 2016, Dahmane et les gens du village ont créé une association, «Feljarra N’Ledjdouhdh», «A la mémoire des ancêtres». L’un des buts de cette association est de restaurer et de rénover l’école du village construite en 1871. Il est évident que cette école plongée par le temps dans un état «comateux» fait partie du patrimoine matériel et immatériel du village. Et de ce point de vue, envisager de lui redonner vie dans une initiative citoyenne qui ne doit pas nécessairement quelque chose à l’Etat – qui, de toute évidence, s'en lave les mains – , est plus que louable. Et comme il vient d’être dit, c’est effectivement l’ensemble de ces initiatives locales qui permet la réhabilitation de ce qui nous constitue. Dans beaucoup de pays, la sauvegarde du patrimoine est le fait d’associations de proximité. Comme celle-là !
Prenant connaissance de cette information, je me suis mordu les doigts de ne pas avoir connu une telle mobilisation pour sauver l’école de notre village d’Agouni Ahmed, aux Ath Yani, qui existait, elle aussi, depuis la fin du 19 siècle. Elle a été démolie vite fait, bien fait, en moins de temps qu’il faut pour le dire. A sa place, on a construit un de ces bâtiments banals, sans âme, sans passé, sans charme, dédié à la formation professionnelle.
Dans cette action de lèse-patrimoine historique, je ne sais qui il faut incriminer. Est-ce l’APC de l’époque ou est-ce plutôt l’absence de mobilisation citoyenne ?
Et on finit sur quelqu’un qui n’a radicalement rien à voir avec les ancêtres… Mais avec l’actualité, si !
Suite à la chronique du 15 mai 2016, intitulée «L’Empire contre-attaque», qui concernait les manœuvres pour vriller le pouvoir de la protégée de Lula au Brésil, le lecteur sera peut-être heureux de savoir que le tombeur interlope de Dilma Rousseff est tombé à son tour. Et d’une pile de scandales autrement plus haute. Comme quoi…
Eduardo Cunha, ce Machiavel brésilien, ex-président de la Chambre des députés, qui avait magouillé pour salir et faire tomber l’ancienne Présidente, en août dernier, vient d’être arrêté pour corruption, enrichissement personnel et détournement de fonds. Évangélique ultraconservateur, il est l’un des hommes les plus haïs du pays au point de s’être fait molester à plusieurs reprises dans la rue. Décrit comme une «crapule notoire», il subit un retour de balancier ou plutôt un retour de balance, symbole de l’équité, si l’on considère que l’action du juge anti-corruption qui l’a fait interpeller contribue à redonner une crédibilité à la justice.
A. M.

 

Mis en ligne par:

Omar Bouazza

omarbouazza2@yahoo.fr

 

Repost 0
Published by Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida)
commenter cet article
20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 15:41
Remerciements Renouvelés et liste des donateurs actualisée au 28 aout 2017.

 

Remerciements Renouvelés et liste des donateurs actualisée au 28 aout 2017.

Moi l’école d'Ath Saidha aujourd'hui âgée de 141 ans, j'ai émergé miraculeusement du service de réanimation d’Ath Saidha, actuellement en convalescence; j'ai eu le bonheur de ressusciter et revoir l'éclat du soleil réfléchi par les dalles rocheuses de ''L'Djama3 gouzrou''.

je me suis, dans un élan euphorique, rappelée aux bons souvenirs de mes voisins d'en face - Rabi yerhemhoum et qu'ils reposent en paix-  dont la plus part ont élimé leurs fonds de culottes sur les bancs de mes classes et usé le peu de chaussures qu'ils avaient au pieds à force de taper dans une balle en chiffons dans ma cour.

Tous , ils ont compati à mon état comateux et ils m'ont tenu compagnie assidument depuis de si longues années.

Quels ont été ma joie et mon bonheur de reprendre mes esprits après une aussi longue anesthésie et de reconnaître à mon chevet une délégation de l'APC de Boudjellil à leur tête son président et toutes ces personnes qui ont festoyé en mon honneur en ce jour du 14 octobre 2016. 

Je remercie les personnes venues pour moi de si loin (USA, France, Allemagne etc). 

Mais aussi, mes remerciements vont tout particulièrement à l'adresse de ces ‘’thérapeutes’’ de haut vol dont les noms suivent, qui m’ont porté les premiers secours et ont contribué pour l’acquisition de la médication pour une thérapie de choc.

Ils m'ont par ailleurs gratifié d'un beau présent d'une valeur de 252 495 DA et d'un soutien moral d'un poids inestimable. 

Dieu saura récompenser les donateurs, dont les noms suivent, pour leur sollicitude.

 

 Liste des donateurs:

Ø Feue Louiza Saadi – en sa mémoire. Rabi Yerhamha.

Ø Mérième Saadi - Paris/France

Ø Lila Saadi – Montréal /Quebec/ Canada

Ø Zahia Bouazza – Paris/France

Ø Nadjette Bouazza

Ø Louiza Bouazza

Ø Schahrazad Bouazza

            Ø Douniazad Bouazza

            Ø Ghiles Yassine BOUAZZA

            Ø Abdelmalek BOUAZZA – Melbourne/Australie

            Ø Chérif BOUAZZA

            Ø Ahcène Bouazza

            Ø Abdelhamid-Omar BELAID - Boudjellil/Alger

           Ø  Saîda Kichou (une contribution particulière: café, thé et gâteaux maison à tous les participants).

Ø Karim Dahmani – 13 ans

Ø Lyes Haouchine – 13 ans - (Ait Dacene)

Ø Yanis Dahmani – 12 ans

Ø Mimou Dahmani – 12 ans

Ø Boubeker Benamara – (Ait Dacene)

Ø Mustapha BENADROUCHE

Ø Mohamed SAADI

Ø Ahmed Rachid SAADI

Ø Dahmane DAHMANI et ses enfants, Yanni, Annya et Katia – Californie/USA

Ø Mouloud DAHMANI – Toulouse/France

Ø Hamid Kichou

Ø Abdeslam Dahmani - Constantine

Ø Belaid Taguersift - Béjaia

Ø Omar Benadrioud

Ø Samir Dahmani

Ø Idir Dahmani

Ø Mustapha Bennacer

Ø Rachid Bouazza

Ø Lakhdar Saadi

Ø Zoubir Dahmani

Ø Toufik Kichou

Ø Cherif Saadi

Ø Malek Abdoune

Ø Mourad Dahmani – Taxas/USA - Constantine

Ø Lyes Kichou

Ø Salem Saadi

Ø Youcef Saadi

Ø Tayeb Bennacer

Ø Said Benadrioud

Ø Azeddine - Zizou- Kichou

            Ø Mokrane Kichou (par ses enfants, en sa mémoire)

Ø  Mustapha Kichou

          Ø Mounia Hamraoui/Abzar (Kichou)

          Ø Mokrane Benadrouche

          Ø Yacine Saïdani - Boudjellil

           Ø Le fils de Mr Bezza Oussaci - d'Ighil Ali -

           Ø Boubeukeur Hassani N'Ath Ravah

           Ø Saliha Saadi Benamara et ses enfants Md Tayeb et Md Arezki

          Ø Naimi Benadrouche

          Ø Salima Dahmani - fille de La3mouri Allah Yerahmou

          Ø El Hadi Dahmani - fils de La3mouri Allah Yerahmou

          Ø Samir Saadi

Dieu saura les récompenser pour leur sollicitude.

Merci, encore merci.

Pour l’école;

Omar BOUAZZA

omarbouazza2@yahoo.fr

Repost 0
Published by Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida)
commenter cet article
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 14:28
Nous souhaitons à tous la bienvenue
Nous souhaitons à tous la bienvenue

Nous souhaitons à tous la bienvenue

LES PRESENTS AU RASSEMBLEMENT DU 14 OCTOBRE 2016:

v Ahmed Rachid Saadi

v Mohamed Saadi

v Achène Bouazza

v Boubeker Benamara (Invité - Ait Dacene)

v Rachid Dahmani

v Youcef Bennacer

v Hamid Kichou

v Hamza Benadrouche

v Hakim Dahmani fils de Ahcène

v Farid Dahmani

v Sofiane Taileb

v Daoud Bennacer

v Aissa Taileb

v Toufik Benadrouche

v Omar Benadrioud

v Samir Dahmani

v Mohamed Benadrouche

v Brahim Dahmani

v Hakim Dahmani (fils de Naimi - Sétif)

v Idir Dahmani

v Mustapha Bennacer

v Rachid Bouazza

v Lakhdar Saadi

v Zoubir Dahmani

v Toufik Kichou

v Ghilès Yacine Bouazza

v Hichem Maoui (invité – Alger)

v Dahmane Dahmani – fils de Md Séghir (San Diégo/Californie- USA)

v Mokhtar Mihoubi

v Cherif Saadi

v Mohand Akli Saadi

v Malek Abdoune

 SUITE A

v Mohamed Kichou

v Abdelouahab Bennacer

v Karim Benadrouche

v    Smail Saadi

v Brahim Saadi

v Morad Dahmani – fils de Md Tayeb – (Texas-USA)

v Mouloud Houachin – (Invité Ait Dacen)

v Mokrane Benadrouche

v Lyes Kichou

v Yacine Saidani-  fils de Md Arezki (invité - Allemagne)

v Salem Saadi (délégué pour représenter toute la fratrie)

v Mahmoud Benadrouche

v Ahmed Taileb

v Hamza Taileb

v Brahim Bouazza

v Abdeslam Bouazza

v Salah Zemiti

v Azeddine  Zemiti

v Abbes  Zemiti

v Nadir Bouazza

v Abdenour Bouazza

v Abdelkrim Benacer

v Yahia Taileb

v Azeddine  Harchaoui - (Immam)

v Morad Kichou

v Bouzid Hamitouche - (invité -Ait Dacene)

v Yacine Hamoudi - (Invité -Ighil Ali)

v Hocine Bousri (BBA)

v Messaoud Bousri

v Allaoua Benadrouche

v Mohamed Tayeb Oulebsir P/APC - Boudjellil

v Temzi conseiller APC - Boudjellil

v Brahim Guenoud conseiller APC – Boudjellil

v Mohand Ouali Benadrouche

  Suite B

v Karim Dahmani  - 13 ans

v Lyes Haouchine – 11 ans

v Tayeb Bennacer

v Said Benadrioud

v Yanis Dahmani – 12 ans

v Mimou Dahmani – 11 ans

v Belaid Aguersif (invité – Béjaia)

v Abdeslam Dahmani - (Constantine)

v Aziz Dahmani – (Constantine)

v Mustapha Benadrouche

v Massy Bouazza

v Chafik Benadrouche

v El Hadi Khelil (invité – Alger)

v Moumène Khelil - (Invité – Alger)

  Madjid Mouloud - (Ath Hlassa)

v Omar Bouazza

PS/ Nous vous remercions tous d'avoir honoré de votre présence ce mémorable évènement.

Des noms ont très certainement été zappés involontairement;

aussi, nous vous prions de bien vouloir les porter à notre connaissance pour compléter cette liste et la valider pour la postérité.

Par avance, merci.

Omar BOUAZZA

omarbouazza2@yahoo.fr

 

 

Accueil et collation
Accueil et collation
Accueil et collation
Accueil et collation
Accueil et collation
Accueil et collation
Accueil et collation
Accueil et collation
Accueil et collation
Accueil et collation
Accueil et collation
Accueil et collation
Accueil et collation
Accueil et collation
Accueil et collation
Accueil et collation
Accueil et collation
Accueil et collation
Accueil et collation
Accueil et collation
Accueil et collation
Accueil et collation
Accueil et collation
Accueil et collation

Accueil et collation

Repost 0
Published by Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida)
commenter cet article
18 octobre 2016 2 18 /10 /octobre /2016 13:41
LIVRE D'OR du rassemlement N'Ath Saidha le 14 octobre 2016

 

 

Ce livre demeurera à la disposition de toutes les personnes désirant apporter un commentaire et/ou une contribution aux divers projets d’intérêt général.

Les commentaires sont recevables par le biais d'internet (rubrique commentaires du blog ou page facebook).

ils seront facsimilés et les scanne en jpeg  seront reproduits et intégrés dans le livre d'or.

les pages du livre sont ouvertes à tous.

 

 

 

 

Omar BOUAZZA

omarbouazza2@yahoo.fr

 

LIVRE D'OR du rassemlement N'Ath Saidha le 14 octobre 2016
LIVRE D'OR du rassemlement N'Ath Saidha le 14 octobre 2016
LIVRE D'OR du rassemlement N'Ath Saidha le 14 octobre 2016
LIVRE D'OR du rassemlement N'Ath Saidha le 14 octobre 2016
LIVRE D'OR du rassemlement N'Ath Saidha le 14 octobre 2016
LIVRE D'OR du rassemlement N'Ath Saidha le 14 octobre 2016
LIVRE D'OR du rassemlement N'Ath Saidha le 14 octobre 2016
LIVRE D'OR du rassemlement N'Ath Saidha le 14 octobre 2016
LIVRE D'OR du rassemlement N'Ath Saidha le 14 octobre 2016
LIVRE D'OR du rassemlement N'Ath Saidha le 14 octobre 2016
LIVRE D'OR du rassemlement N'Ath Saidha le 14 octobre 2016
LIVRE D'OR du rassemlement N'Ath Saidha le 14 octobre 2016
LIVRE D'OR du rassemlement N'Ath Saidha le 14 octobre 2016
LIVRE D'OR du rassemlement N'Ath Saidha le 14 octobre 2016
LIVRE D'OR du rassemlement N'Ath Saidha le 14 octobre 2016
LIVRE D'OR du rassemlement N'Ath Saidha le 14 octobre 2016
LIVRE D'OR du rassemlement N'Ath Saidha le 14 octobre 2016
Repost 0
Published by Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida)
commenter cet article
16 octobre 2016 7 16 /10 /octobre /2016 19:16

 

Moi l’école d'Ath Saidha aujourd'hui agée de 145 ans, j'ai émergé miraculeusement du service de réanimation d’Ath Saidha, actuellement en convalescence; j'ai eu le bonheur de ressusciter et revoir l'éclat du soleil réfléchit par les dalles rocheuses de ''L'Djama3 gouzrou''.

je me suis, dans un élan euphorique, rappelée aux bons souvenirs de mes voisins d'en face - Rabi yerhemhoum et qu'ils reposent en paix-  dont la plus part ont élimé leurs fonds de culottes sur les bancs de mes classes et usé le peu de chaussures qu'ils avaient au pieds à force de taper dans une balle en chiffons dans ma cour.

Tous , ils ont compati à mon état comateux et ils m'ont tenu compagnie assidument depuis de si longues années.

Quels ont été ma joie et mon bonheur de reprendre mes esprits après une aussi longue anesthésie et de reconnaître à mon chevet une délégation de l'APC de Boudjellil à leur tête son président et toutes ces personnes qui ont festoyé en mon honneur en ce jour du 14 octobre 2016. 

Je remercie les personnes venues pour moi de si loin (USA, France, Allemagne etc). 

Mais aussi, mes remerciements vont tout particulièrement à l'adresse de ces ‘’thérapeutes’’ de haut vol dont les noms suivent, qui m’ont porté les premiers secours et ont contribué pour l’acquisition de la médication pour une thérapie de choc.

Ils m'ont par ailleurs gratifié d'un beau présent d'une valeur de 252 495 DA et d'un soutien moral d'un poids inestimable. 

Dieu saura les récompenser pour leur sollicitude.

Merci, encore merci.

Pour l’école;

Omar BOUAZZA

omarbouazza2@yahoo.fr

 

 

PHOTOS N'ZIYARA AMOUDHINE

Thamaghra eg-thadart
Thamaghra eg-thadart
Thamaghra eg-thadart
Thamaghra eg-thadart
Thamaghra eg-thadart
Thamaghra eg-thadart
Thamaghra eg-thadart
Thamaghra eg-thadart
Thamaghra eg-thadart
Thamaghra eg-thadart
Thamaghra eg-thadart
Thamaghra eg-thadart
Thamaghra eg-thadart
Thamaghra eg-thadart
Thamaghra eg-thadart
Thamaghra eg-thadart
Thamaghra eg-thadart
Thamaghra eg-thadart
Thamaghra eg-thadart
Thamaghra eg-thadart
Thamaghra eg-thadart
Thamaghra eg-thadart
Thamaghra eg-thadart
Thamaghra eg-thadart

Thamaghra eg-thadart

Repost 0
Published by Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida)
commenter cet article
16 octobre 2016 7 16 /10 /octobre /2016 17:53
ATH SAIDHA - RASSEMBLEMENT DU 14 OCTOBRE 2016

 

 

Rassenblement du 14 octobre 2016

– Thiwizi n’Ath Saidha –

 

 

 DICOURS D'OUVERTURE

Nous sommes aujourd’hui dans ce magnifique village n’Ath Saidha.

Il nous parait à priori le connaitre mais ce n’est qu’une illusion d’optique.

Pour cerner les contours d’un tel monument, architectural et historique, qui aurait constitué tant de matières à des artistes de diverses inspirations, il faudrait replonger dans ses origines et son histoire ancestrale.

Le nom dériverait de ‘’Sou3ada’’ – les privilégiés.

Le village fait partie d’Idhermen n’Ath M’hend Oumoussa constitués des sept villages limitrophes .

     - Ath Mh’end Oumoussa à l’image des circonscriptions

administratives (actuelles Daira)

- Imsdhourar à partir d’Ighil Ali,

Ath Arzine à partir de Guindouze  

 Imsouhal village de Boudjellil et ceux sur les hauteurs

Tous ces villages constituaient, dans un ensemble homogène et organisé, ce qu'était le royaume n’Ath Abbes  ‘’L3arch n’Ath Abbès’’ dont  la capitale était el Kal3a N’ath Abbes.

Le nom vient de Abbes – prince et fils de Hassen; sultan de Bejaia (vgayeth).

 Par conséquent, notre village étant un démembrement d’un  royaume ayant atteint son apogée entre le 16 éme et le 19 éme siècle , il est du devoir de chacun de veiller à sa préservation.

Nul n’est droit d’occulter son histoire  et ses origines ‘’roujou3 ila el asl fadhila’’.

 

Une citation résumant si bien un certain état d’esprit dit :

‘’on n’emporte pas la terre de sa patrie à la semelle de ses souliers’’.

On a beau naitre aux Amériques, au Canada, dans les différente svilles du pays ou en Papouasie, un certificat de résidence ne nous confère pas une identité.

Nos ORIGINES demeurent, bon gré mal gré, celles de nos ancêtres.

 

Cette terre et ce village a vu naitre des HOMMES.

Ils sont parts vers des horizons lointains…et ils sont revenus à l’image de Mourad Dahmani, Dahmane Dahmani ayant passé plus de quarante années de sa vie aux USA et qui est revenu, en ces jours bénis, se ressourcer sur sa terre natale.

Pour rendre hommage à ses parents aujourd’hui disparus, Dahmane entreprend de restaurer la maison familiale où ont retentis ses premiers vagissements voilà 60 ans.

 

Oui, dans notre courte vie de sexagénaires, nous avons vécu ce flux/reflux cyclique  -in/out- de nos familles.

    -Vers les grandes villes et vers l’Europe après les deux guerres ;

    -  Reflux vers le village en 1942 ;

    - Désertion du village pendant le balayage du pays par le plan

Challe et notamment l’opération jumelle qui avait pour but de

neutraliser la résistance des Moudjahidines de la Wilaya III ;

Ø                       -  Reflux encore une fois vers le village pendant la campagne des        ultras de l’OAS dans les grandes agglomérations en 1961/62 ;

Ø                - Refuge pour certains lors de la décennie rouge ;

Ø          Aujourd’hui, recours au village sous les contraintes induites par les crises politique, économique et la promiscuité.

et    Le déficit de logements, le manque de débouchés  et de la restriction du marché  du travail dans les grandes villes est un autre  phénomène accentuant le retour vers l'intérieur du pays.

‘’DARI DARI, TESTAR 3ARI’’

 

Une prise de conscience latente :

 Un jour de l’année 2012, à la sortie de la mosquée, un jeune Algerois aujourd’hui établi et immergé dans le cocon de ses ancêtres m’a interpellé sur l’âge de notre village.

Un coté de la question m’a d’une part déstabilisé et d’autre part (ré)conforté dans mes convictions sur un retour inéluctable à la réalité de toutes choses historique et identitaire.

J’ai alors esquissé une réponse certaine sur les 200 ans d’âge du village accompagnée d’une promesse d’un approfondissement de la question.

Mes pérégrinations m’ont amené à situer l’âge de nos villages au moins à la prise de Béjaia par les Espagnoles en 1510 soit pour le moins 506 ans d’âge.

Cette hypothèse est confortée par l’état de décrépitudes des ossements de très vieux sites mortuaires disséminés ça et là en extra muros du cimetière actuel.

 

         A propos de cimetière, d’honorables personnes qui ont ce village dans le cœur et y gardent de vieux et grands souvenirs se sont constitués partie prenante dans la construction et les aménagements  du cimetière notamment dans sa partie cloture.

Le financement de l’opération est prévu d’être dégagé en deux phases et en interface avec l’avancement des travaux.

 

L’engagement citoyen :

J’ai toujours en mémoire d’écolier, l’image d’Atlas,  ce Titan qui, dans la mythologique grecque veut dire porteur, a été condamné par Zeus à soutenir la voûte céleste.

Cette image m’est renvoyée par un jeune homme très dévoué pour tout ce qui relève de l’amélioration des conditions de vie dans le village et de l’entretien et de la maintenance des infrastructures collectives.

Si je possédais le talent de notre caricaturiste célèbre, Dilem, je caricaturerais ce Grand Homme très dévoué, comme Atlas portant portant la voute céleste, notre contemporain, lui, porterait le village d’Ath Saidha sur les épaules.

Il n’a jamais été question pour lui d’éloges et de considération en retour de son dévouement, mais juste qu’il se met au service d’autrui ‘’Fisabil Allah’’.

Personnellement, je suis en admiration. Bravo. Des œillères et persévère.

 

ECOLE :

Cette école a ouvert ses portes en 1889.

Pour l’anecdote, deux petits jeunes qui tendaient oreille à une discutions sur les diplômés qu’a produit cette école ont susurré ironiquement entre eux la répartie suivante :

‘’Yew, l’icoule n’Ath Saaidha thesoufghed ijniorène’’.

Voila comment, eu égard à son délabrement, est perçue cette école par des yeux juvéniles.

Alors que son histoire témoigne d’un  passé élogieux comme le refletent les références ci-dessous :

Liste non exhaustive des lauréats de l’école N’Ath Saidha

- Hamou Saadi a obtenu son CEP en 1914

- Mohand tahar Zemiti a obtenu son CEP en 1914

- Mohand seghir Dahmani a obtenu son CEP 1940/1941

- Salah Benadrouche a obtenu son CEP en 1948

- Mokrane Kichou a obtenu son CEP en 1948

- Mokhtar Hamoudi a obtenu son CEP en 1952

- Mokhtar Abdoune a obtenu son CEP en 1953

- Makhlouf Arab a obtenu son CEP en 1954

- Mokhtar Zemiti a quitté l’école en 1949 pour poursuivre ses études à Paris.

Il a eu son bac à paris en 1954 puis son ingéniorat en électronique (aviation) en 1958/60.

Toutes ces personnes avait plus ou moins 14 ans d'âge à la date de l'examen.

Autrement dit, Hamou Saadi et Mohand Tahar Zemiti seraient nés à la fin du 19 éme siècle et constitueraient la première promotion d'une classe d'examen.

Le break entre les générations est certainement du aux perturbations mondiales et aux conséquences des deux grands conflits internationaux (14/18 et 39/45).

Il y en a très certainement d’autres dont je n’ai pas connaissance à l’image de Rachid Bennacer polythecnicien, professeur à Ecole Normale Supérieure (Cachan-France)

Directeur du département de Génie-Civil

Responsable de l'UTR Recherche "Transferts et Environnement"

ENS-Cachan Dpt GC / LMT / CNRS UMR 8535

61, Av du Président Wilson 94235 Cachan Cedex, France

 

Ahcene Zemiti : Docteur en économie, DG en retraite.

 Etc.

Chacune de ces personnes, en son temps, a marqué la vie du village;

et tous réunis, ils peuvent remplir des volumes de littérature sociologique et philosophique sur l'histoire et le parcours de leur vie.

C’est pour cela que nous demeurons redevables envers ce lieu qui a dispensé les sciences, le savoir et l’éducation à maintes générations.

 

Victor Hugo a dit :

‘’construisez des école, vous fermerez les prisons’’.

Un autre grand homme en la personne de J. Kennedy lors de son discours d’investiture a dit aux Américains :

‘’Ne regardez pas ce que le pays va faire pour vous. Regardez ce que vous vous allez faire pour le pays’’.

 

‘’Ts houchough –s’daw wevrigh, s’nigh wevridh’’.

Je moissonne en bas et en haut de la route parcequ’aujourd’hui la récolte  est favorable ‘’Es sava thel9a’’ = Es Sava nath Saidha..

 

Des hommes ont fait de la journée du 20 avril, le printemps Berbère.

Notre village ne possédant pas de référent symbolique à l’image d’une journée commémorative ;

Pourquoi ne ferions nous pas, nous,  de la journée du 14 octobre un ‘’Automne n’Ath Saidha’’ ?.

 

Sadek Abdoune sur l’esplanade de l’école m’a dit un jour ; ‘’si je pouvais et possédais les moyens de rassembler tous les membres composant la famille Thas3idhaouith-‘’ essaimés aux quatre vents, j’en serais comblé’’.

Très émouvant comme cri de cœur.

 

Faisons tous ensemble de cette journée, la RENAISSANCE de ce village et de son école.

Cette journée qui fédérera toute les composantes de notre communauté.

 

 CE VILLAGE, CETTE ECOLE SONT NOTRE PATRIMOINE.

ILS RESTENT LES TÉMOINS DE NOTRE IDENTITÉ.

PRENONS EN SOIN AU RISQUE D’ÊTRE DÉJUGÉS PAR NOS ENFANTS.

 

Pour immortaliser l’événement historique du 14 octobre 2016, un livre d’or est mis à la disposition de tout un chacun.

Il a été dédicacé en Français par les résidents, en Anglais/Français par les Américano/Algériens et en Allemand par une citoyenne Allemande authentique.

 

 Par ailleurs, il a été collecté 19 candidatures pour composer l’Assemblée Générale Constitutive de l’association ‘’Fel Djarra n’lejdhoudh’’.

 

 La collecte a vu la participation de :

v       Anté 14 octobre : 11 donateurs         soit un pécule de =  155 000 DA

v      Le 14 octobre :  25 donateurs            soit un pécule de =    97 495 DA

Soit un Total de  =  252 495 DA

 

NB/ un honorable donateur a pris l’engagement de renflouer la trésorerie destinée à la restauration de l’école à hauteur de un millions de dinars (1 000 000 DA) libérables par tranches successives.

 

Merci à tous, Dieu vous le Rendra.

 

PS/ liste des candidatures pour l’association :

  1.    Bouazza Achène

  2.    Saadi Ahmed

  3.    Saddi Mohamed

  4.    Dahmani Farid

  5.    Benadrouche Mustapha

  6.    Benadrioud Said

  7.    Saadi Salem

  8.    Benadrouche Toufik

  9.    Benadrouche Mohamed

10.    Bennacer Mustapha

11.    Bouazza Rachid

12.    Dahmani Zoubir

13.     Abdoune Malek

14.     Mihoubi Mokhtar

15.    Dahmani Dahmane

16.     Benadrouche Mohand Ouali

17.     Dahmani Mourad

18.    Kichou Hamid

19.  Benadrioud Omar

 

Omar Bouazza

omarbouazza2@yahoo.fr

THIWIZI - Rassemblement dans la cour de l'école
THIWIZI - Rassemblement dans la cour de l'école
THIWIZI - Rassemblement dans la cour de l'école
THIWIZI - Rassemblement dans la cour de l'école
THIWIZI - Rassemblement dans la cour de l'école
THIWIZI - Rassemblement dans la cour de l'école
THIWIZI - Rassemblement dans la cour de l'école
THIWIZI - Rassemblement dans la cour de l'école
THIWIZI - Rassemblement dans la cour de l'école
THIWIZI - Rassemblement dans la cour de l'école
THIWIZI - Rassemblement dans la cour de l'école
THIWIZI - Rassemblement dans la cour de l'école

THIWIZI - Rassemblement dans la cour de l'école

VOILA LA RELEVE

ATH SAIDHA - RASSEMBLEMENT DU 14 OCTOBRE 2016
ATH SAIDHA - RASSEMBLEMENT DU 14 OCTOBRE 2016
ATH SAIDHA - RASSEMBLEMENT DU 14 OCTOBRE 2016
ATH SAIDHA - RASSEMBLEMENT DU 14 OCTOBRE 2016
ATH SAIDHA - RASSEMBLEMENT DU 14 OCTOBRE 2016
Repost 0
Published by Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida)
commenter cet article
9 octobre 2016 7 09 /10 /octobre /2016 19:46
Invitation du PAPC de Boudjellil

Lettre d'invitation déposée, en présence du vice Président d'APC, auprès du secrétariat de Monsieur le Président d'APC de Boudjellil en ce jour du 28 septembre 2016.

La deuxième copie cachetée (voir encadré en rouge) en date du 29/09/2016 par le secrétariat de l'APC de Boudjellil fait foi d'accusé de réception.

Aujourd'hui 09 octobre 2016, Monsieur le Président de l'APC de Boudjellil a été l'invité de radio Soummam. Il a longuement parlé d'Ath Saidha auxquels il a rendu hommage pour leur esprit citoyen et leur mobilisation pour la prise en charge par leur propres moyens des affaires collectives. Il a notamment évoqué l'initiative du collectif villageois sur le sujet de l'heure à savoir la restauration de l'école et de son avenir. Selon ses dires, Il est question qu'elle se verra reconvertie en centre de santé dans un proche avenir. Il a aussi fait part de l'invitation qui lui a été adressée pour honorer de sa présence le rassemblement du 14 octobre 2016 dans cette même enceinte (Invitation qu'il a implicitement validée et acceptée). Incha Allah Kheir.

Repost 0
Published by Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida)
commenter cet article
8 octobre 2016 6 08 /10 /octobre /2016 13:31
THIWIZI N'14... -Tober- NOUS SOMMES à J-4

PS/- A cette heure ci 17h25 du mardi 10 octobre 2016, aucune confirmation de participation n'a été formellement exprimée.

AVIS IMPORTANT :

Pour permettre de cerner avantageusement tous les aspects de l’organisation du rassemblement des Ath Saidha le 14 octobre 2016, nous sollicitons toutes les personnes souhaitant honorer de leur présence cet évènement à faire part de leur intention par :

  • Mobile: 0661 47 78 54
  • SMS: 0661 47 78 54
  • Commentaire du blog : athsaidha.over-blog.com
  • Mail : omarbouazza2@yahoo.fr
  • Facebook : Omar Bouazza

Pour tous les non résidents désirant participer au préparatifs de la veille ( jeudi 13/10/2016) et par là même, se ressourcer sur les lieux qui ont vu naitre leurs aïeux , l’accueil et la nuitée du jeudi au vendredi leur seront assurés.

PS/ se munir d’une paire de draps et d’une couverture…( pour les frileux, les nuits commencent à se rafraichir).

Omar Bouazza

Omarbouazza2@yahoo.fr

Repost 0
Published by Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida)
commenter cet article
5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 12:50
Ecole N'Ath Saidha: LES LAUREATS du siécle dernier.

 

 

Le 27 juin 2017

 

RECTIFICATIF

 

Selon Omar Saadi fils cadet de 3ammi Hamou (Rabi Yerehmou), son père est né en 1890 et aurait obtenu son CEP à l'école n’Ath Saidha en 1904 et non en 1914 comme mentionne précédemment.

Cela est plus cohérent eu égard aux 14 ans d'âge qu’il aurait eu en cette année là.

Soit un diplôme de fin d’études primaires a Athsaidha qui aurait devance de 10 ans la première guerre mondiale.

Dont acte et avec toutes mes excuses.

 

Omar Bouazza

Liste non exhaustive des lauréats de l’école N’Ath Saidha

- Hamou Saadi a obtenu son CEP en 1914

- Mohand tahar Zemiti a obtenu son CEP en 1914

- Mohand seghir Dahmani a obtenu son CEP 1940/1941

- Salah Benadrouche a obtenu son CEP en 1948

- Mokrane Kichou a obtenu son CEP en 1948

- Mokhtar Hamoudi a obtenu son CEP en 1952

- Mokhtar Abdoune a obtenu son CEP en 1953

- Makhlouf Arab a obtenu son CEP en 1954

- Mokhtar Zemiti a quitté l’école en 1949 pour poursuivre ses études à Paris.

Il a eu son bac à paris en 1954 puis son ingéniorat en électronique (aviation) en 1958/60.

Toutes ces personnes avait plus ou moins 14 ans d'âge à la date de l'examen.

Autrement dit, Hamou Saadi et Mohand Tahar Zemiti seraient nés à la fin du 19 éme siècle et constitueraient la première promotion d'une classe d'examen.

Le break entre les générations est certainement du aux perturbations mondiales et aux conséquences des deux grands conflits internationaux (14/18 et 39/45).

Il y en a très certainement d’autres dont je n’ai pas connaissance à l’image de Rachid Bennacer polythecnicien, professeur à Ecole Normale Supérieure (Cachan-France)

Directeur du département de Génie-Civil

Responsable de l'UTR Recherche "Transferts et Environnement"

ENS-Cachan Dpt GC / LMT / CNRS UMR 8535

61, Av du Président Wilson 94235 Cachan Cedex, France

Ahcene Zemiti : Docteur en économie, DG en retraite.

Etc.

Chacune de ces personnes, en son temps, a marqué la vie du village;

et tous réunis, ils peuvent remplir des volumes de littérature sociologique et philosophique sur l'histoire et le parcours de leur vie.

Nous y reviendrons peut être un jour, qui sait...

Liste à compléter…

PS/ la photo immortalise des écoliers des décennies 30’ à 50’.

L’époque exacte et les personnages restent à idenfier.

Les dates données à titre indicatif sont déduites par recoupement à partir de l'âge limite admis (14 ans) à l'examen du CEP.

N'est ce pas tout cela qui en fait la (re)constitution d'un patrimoine?

Attelons nous donc à sa reconstruction et bannissons le syndrome de l’après moi, le déluge.

Omar BOUAZZA

omarbouazza2@yahoo.fr

Repost 0
Published by Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida)
commenter cet article
2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 14:22
Le toilettage de l’école n’Ath Saidha

.

Délaissée depuis des lustres, voilà que l’école réapprend à faire sa toilette.

Aujourd’hui 01 octobre 2016, il a été organisé l’opération de dégagement des déblais des classes et de la cour de l’école.

L’opération s’est déroulée en 7 h avec une pelle mécanique, deux tracteurs avec remorque et un camion.

Le tout a été dégagé en 19 rotations

Pour être au RDV du 1ér jour du printemps, Amzouarou Narvi3, elle compte sur la mobilisation de tous les tailleurs bénévoles pour prendre ses mensurations le 14 octobre 2016 en vue de lui confectionner une tenue d’apparat et l’habiller de ses plus beaux atours.

Elle mérite bien un bain de jouvence.

RDV est pris…

Omar Bouazza.

Omarbouazza2@yahoo.fr

Le toilettage de l’école n’Ath Saidha
Le toilettage de l’école n’Ath Saidha
Le toilettage de l’école n’Ath Saidha
Le toilettage de l’école n’Ath Saidha
Le toilettage de l’école n’Ath Saidha
Le toilettage de l’école n’Ath Saidha
Repost 0
Published by Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida)
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Athsaidha (Ouled Saida) - Omar BOUAZZA
  • Le blog de Athsaidha (Ouled Saida) - Omar BOUAZZA
  • : HISTORIQUE ET GENEALOGIE DU VILLAGE
  • Contact

Recherche

Liens