Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 06:56
’’Comprendre c'est pardonner’’

 

’’Comprendre c'est pardonner’’

 

Par innocence, par amour du prochain, par désir de se dévouer à autrui et faire du bien, il nous arrive de commettre des impairs par gaucherie.

Par l’enthousiasme et la passion qu’on dévoue à ses projections, il arrive que des paroles, des phrases ou des actes regrettables, que l’on ne pensait pas, nous échappent suite à un soutien que l’on n’a pas su nous apporter ou par incompréhension de nos desseins.

 

Parfois, nous avons envie de dire pardon juste pour atténuer les tensions et rendre plus facile la cohésion et la cohabitation, car, quelles que soient les raisons, présenter ses excuses peut apaiser une situation et permettre d’avancer dans la voie de la compréhension mutuelle.

Mais quels mots choisir ?

Quel texte saura nous faire pardonner?

 

Comme dans une grande famille (villageoise) rien n'est forcément évident, il faut s’atteler à maintenir inébranlables les liens de sang.

Ne l’oublions pas et ne laissons donc pas notre fierté nous faire perdre les plus belles choses qui nous unissent, d’autant plus qu’elles nous sont léguées par nos aïeux.

Des codes d’honneur et de conduite régissaient tacitement, à la base, leur quotidien et réglementaient leurs rapports sociaux.

 

Notre espace vital n'est pas exempt de brouilles et de quiproquos souvent à l’origine de malentendus importants avec un ami, un parent, une relation professionnelle ou une opération de bénévolat.

Les caprices humains sont pour nous tous des traquenards, qui, si l’on ne prend pas garde, risquent inévitablement de segmenter nos liens sacrés.

La vie malheureusement, se trouve pour la plupart du temps, meublée par des rapports et des comportements futiles et illusoires qui cachent souvent l’essentiel et le fondamental.

Pour y faire face, il faut revêtir l’armure de la sagesse et savoir comment transcender les travers que nous fait endosser notre quotidien.

 

Faire le premier pas et présenter ses excuses n'est jamais chose facile.

Toutefois, la cohésion sociale et la fédération de toutes les énergies en place -résidents et non résidents confondus-.en valent la peine, tout particulièrement dans les relations de toute la composante humaine.

 

Je déteste et fuis le combat entre frères, particulièrement lorsqu’il est futile et inutile.

Je suis très attristé de tous ces malentendus autour d’un projet que j’ai toujours considéré comme patrimonial et d’intérêt général.

J’ai innocemment et unilatéralement pris la chose à bras le corps sans peut être avoir pris le temps de peser les effets induits et réfléchir aux désagréments que cela aurait engendrés autour de moi et de ce site (école) qui selon moi méritait une attention que n’ont pas su lui donner, entre autres, les administrations concernées …

 

La conjugaisons des appels de fonds (autofinancement par des donations) et la mobilisation de nos efforts ininterrompus durant neuf (9) mois, ont indubitablement  permis de sauvegarder le site et de prolonger sa durée de vie.

A ce titre, il revient désormais à toute la collectivité villageoise (organisée de préférence en association légale et réglementaire) de concert avec les autorités administratives locales, de lui redonner une nouvelle direction, de décider de son avenir et évidemment le prendre en charge.

 

  • Si par excès d’engagement et de dévouement,

  • Si par mégarde, contraint par la pesanteur des travaux de chantier, acculé par les contours et les désagréments quotidiens de la vie courante-,

  • Si dans un moment de tension exacerbée,

  • Si par manque de maîtrise de soi, des paroles, des actes ou des écrits que je ne pensais pas, m’auraient échappés;

A tout Ath Saidha (hommes, femmes et enfants) du plus petit Abdennour Benadrioud jusqu’à notre aîné à tous 3ammi Hadj Madjid Dahmani, que sincèrement je considère comme mes parents, ma famille (c’est comme ça que je conçois les choses) dans mon cœur et dans mon esprit, envers qui je voue un respect et une considération sans limites;

  • Si quelques uns d’entre vous se sont sentis, blessés ou offensés par mon

attitude ou mon comportement, mes paroles ou mes écrits;

 

C’est dans le feu de l’action, innocemment et sans aucune forme de calcul monopolistique ou de quelque nature que ce soit, tant sur le village en général que sur l’école en particulier;

 

Je vous prie, toutes et tous, d'accepter mes plus humbles excuses pour cette situation qui a engendré un important malentendu entre nous, malentendu que je regrette profondément.

J’attends de vous, toutes et tous, de la magnanimité et demande par la même de me pardonner pour avoir osé...

 

Vous remerciant de m’avoir supporté pendant ces 9 mois;

vous renouvelant toutes mes excuses;

je vous présente mes salutations les plus respectueuses en souhaitant, à toutes et à tous, une réussite personnelles ainsi que dans de grandes actions collectives d’intérêt général que vous aurez à engager dans le futur.

 

Redevable envers mes amis qui, malgré tout, m’ont toujours soutenu dans cette aventure et manifesté envers ma personne du respect et beaucoup d’égards, je ne saurais, pour leur témoigner ma gratitude, trouver d’autre plus beau mot que celui ci:

MERCI.

 

Omar BOUAZZA

 

‘’Pardonner est une action plus noble et plus rare que celle de se venger’’.

 

‘’Le premier à demander pardon est le plus brave ; le premier à pardonner est le plus fort ; le premier à oublier est le plus heureux’’

’’Comprendre c'est pardonner’’
’’Comprendre c'est pardonner’’
’’Comprendre c'est pardonner’’
’’Comprendre c'est pardonner’’
’’Comprendre c'est pardonner’’
’’Comprendre c'est pardonner’’
’’Comprendre c'est pardonner’’
’’Comprendre c'est pardonner’’
’’Comprendre c'est pardonner’’
’’Comprendre c'est pardonner’’
’’Comprendre c'est pardonner’’

Partager cet article

Repost 0
Published by Omar BOUAZZA - Athsaidha (Ouled Saida)
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Athsaidha (Ouled Saida) - Omar BOUAZZA
  • Le blog de Athsaidha (Ouled Saida) - Omar BOUAZZA
  • : HISTORIQUE ET GENEALOGIE DU VILLAGE
  • Contact

Recherche

Liens